Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL SPORT (SAUF FOOTBALL) SPORTS MÉCANIQUES ARTICLE - THIERRY CANAZZI VISE LA PASSE DE TROIS AU CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES

Article - Thierry Canazzi vise la passe de trois au championnat de France des rallyes

Dernière mise à jour de cette page le 06/12/2012

Thierry Canazzi vise la passe de trois.

Article signé Philippe Peraut (2010).

Au guidon d'une Husaberg 570, l'Ajaccien, vainqueur de sa catégorie (sport et mono-cylindre) en 2006 et 2008, espère, de nouveau, inscrire son nom au palmarès (toujours en mono-cylindre). Sixième l'an dernier après avoir volontairement « zappé » le dernier rallye à la suite du décès de Wilfried Cally, il sera l'unique représentant insulaire du championnat. Pour sa treizième saison en « deux-roues », Thierry Canazzi reste ambitieux comme à ses premiers jours. Treize, c'est aussi le dossard qu'il a choisi cette année. « J'espère qu'il me portera chance,sourit-il en enlevant son casque. À 34 ans, l'Ajaccien a roulé sur tous les « circuits » de l'Hexagone (routiers ou pistes). Cette solide expérience lui a valu déjà deux consécrations en 2006 (catégorie sport) et 2008 (catégorie mono-cylindre). « Si la logique mathématique est respectée(une victoire tous les deux ans), je devrais remporter un nouveau titre. »

Cette saison, Thierry Canazzi changera de « monture ». Il s'est élancé, début mars pour les trois coups du championnat (Rallye des Garrigues), au guidon d'une Husaberg 570cc (une moto suédoise issue du groupe KTM). Il sera, du coup, l'unique représentant de la marque et le seul pilote insulaire présent lors des championnats de France.

Ambitieux, Thierry ? « Toujours, sinon il est inutile de courir. L'an dernier, la moto (une KTM), aurait dû me permettre de briller. Malheureusement, cela s'est mal passé, j'espère que cette année sera la bonne. » Côté objectif, le pilote ajaccien a mis la barre assez haut. « Je vise le titre dans ma catégorie, ainsi qu'une place dans les cinq premiers au Scratch. Ce n'est pas toujours évident car, souvent, nous sommes confrontés à des grosses cylindrées, 1000 cc par exemple. Sur circuit, elles ont logiquement un net avantage mais sur  les routes sinueuses telles que celles du rallye de Corse, il y a moyen de compenser le manque de puissance. »

Six courses, au total, pour permettre au pensionnaire du moto-club de Vero (dont il tient à remercier le président Henri Armani pour son aide), d'ajouter un troisième trophée à son palmarès.

 

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER