Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL MUSIQUE MUSICIENS GIORDANI FRANÇOIS

Giordani François

Dernière mise à jour de cette page le 05/04/2016

Cantons concernés : Aiacciu

François Giordani, 52 ans de guitare

Dans la cité impériale, cet instrument est pratiqué depuis des lustres. Dans les années cinquante et même avant, il était l’une des rares attractions lors des mémorables « serenati ». La plupart des enfants de chacun des quartiers de la ville ont baigné dans ces ambiances. Et ils ont tous, à un moment donné, touché à la guitare, pressés qu’ils étaient, de ressembler aux plus anciens. C’est ainsi que le réputé François Giordani a fait ses premiers pas. « J’avais quatorze ans », raconte t-il, j’ai débuté avec Jean Bozzi, c’était au Colibri. » Dans les vieux quartiers de la ville, il fait ses gammes en croisant la route de musiciens qui marqueront leur époque, notamment Louis Donzella, un mandoliniste hors pair et Jean Marcucci, guitariste renommé. « Mais c’est Jean Bozzi qui m’a tout appris » réplique t-il.

Dès 1960, le chanteur et musicien insulaire fait ses débuts au prestigieux « Son des Guitares », dirigé par l’emblématique Antoine Bonelli. Il restera seize années dans le célèbre cabaret ajaccien, « exception faite du service militaire » rajoute t-il, ce qui ne m’a guère empêché de continuer de jouer ! » Durant près de vingt ans, François Giordani, véritable globe-trotter, va alterner entre Ajaccio (tout l’été) et la capitale où se rendent régulièrement de nombreux musiciens corses, notamment au célèbre cabaret « Le Temps des Guitares », rue Darcet, dans le XVIIe arrondissement de Paris. « J’y ai rencontré les plus grands» se souvient-il, Antoine Ciosi, Francis Leandri, Maryse Nicolaï, sans oublier Tino Rossi que j’ai accompagné, un peu plus tard, durant six mois. »

Il fréquente également « Chez Paulette », un autre cabaret « branché » de la Capitale. Entre-temps (1970), il crée « U Borgu » son premier cabaret à Ajaccio. On y entend la voix romantique du célèbre ténor ajaccien, de même que le son de sa guitare et de celle de son frère, Gaston.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

COMMENTER

1 commentaire(s)

guitares et guitaristes

francois fait parti des meilleurs guitaristes corses de ces cinquante annees passees

DIANA michel, le 20/09/2014