Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL MÉDIAS TÉLÉVISION ARTICLE - MISSION SACRÉE ET CES SACRÉS CLICHÉS

Article - Mission sacrée et ces sacrés clichés

Dernière mise à jour de cette page le 07/11/2012

Si la majorité des médias nous promettaient une fiction passionnante, la majorité des Corses a vu dans ce film un coup supplémentaire qui conforte l’image déjà bien caricaturale et négative de l’île véhiculé à tout crin par les dernières fictions qui nous ont été données à voir. En effet, le Prophète, Mafiosa ou encore des émissions comme Enquête exclusive de M6 apparaissent désormais comme de la « roupie de sansonnet » face au grand déballage de clichés en tout genre qui fleurissent sur la Corse à chaque minute de ce téléfilm qualifie par Bernard Bonnet avant sa diffusion « d’à peine caricaturale ». Une analyse que reprend d’ailleurs unanimement la presse nationale. Et pourtant…
Pourtant, tous les clichés transmis par la télévision, le cinéma et la littérature romantique sont présents et se succèdent comme on enfile des perles. Le Corse est violent et les exemples abondent dans le téléfilm : les enfants le mercredi jouent avec les armes de leur père, les nationalistes maltraitent les femmes… Par ailleurs, l’élu corse est roublard et mégalo comme il est démontré de nombreuses fois dans ce téléfilm.
Si on ne réfléchit finalement rien de neuf dans la façon que l’on a de représenter la Corse depuis l’époque romantique. Le problème est plutôt dans la réception de cette image qui pèse de plus en plus aux insulaires et qui contribuent à créer chez ceux-ci toutes sortes d’interrogations et une véritablement fondamentale : doit-on être les gardiens de notre image et les vecteurs de celle-ci ? Le public exterieur à l’île adhère-t-il à ces poncifs ?
Car cette image négative est peut-être le fruit d’une carence : une carence d’images qui nous seraient propres. En effet, c’est en se réappropriant un regard sur nous-mêmes que nous pourrions contribuer à la construction de nos propres clichés. En somme à l’édification d’un imaginaire collectif loin de Mérimé et autres « Mission sacrée »…

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER