Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE LA SECONDE GUERRE MONDIALE (1939-1945) RÉSISTANCE AU HAMEAU DES MARTINI

Résistance au hameau des Martini

Dernière mise à jour de cette page le 04/04/2016

La résistance au hameau des Martini.

En partenariat avec La Maison du Combattant de Corse-du-Sud et le site resistance.corse.asso.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour découvrir l'hommage au Résistant.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

COMMENTER

1 commentaire(s)

Jacques SORBA

Bonjour,

Il n'y a qu'un gros problème dans cet article pour les rares personnes qui étaient présentes aux martinis pendant la resistance et qui sont encore en vie, c'est que Jacques SORBA n'a jamais été un résistant pas plus que son frère André. Ses parents vivaient à St Quirgu et pas au martinis. Ceux-ci ont en effet aide deux ou trois personnes, mais c'est tout! Par contre Martin SORBA un des frères de Jacques à lui participe et il d'ailleurs mort à Paris le jour de la libération. Pour le reste Jacques SORBA a pris à son compte TOUS les faits et actions de resistance qui se sont déroulés aux martinis dans la maison de son oncle paternel François SORBA. Lui a sauvé des dizaines de condamnes à mort par les italiens, lui a partage la nourriture avec ces gens, lui a mis en danger sa femme Angèle et ses enfants en ayant dans sa maison une activité de resistance pour la Corse libre. D'ailleurs à force de côtoyer Dominique Lucchini dit Ribello sa fille Marie l'a epouse. Ils ont eu un fils debut mars1945 prénomme Dominique. La plaque commémorative que Jacques SORBA prétend avoir sur sa maison se trouve en fait sur la façade de la maison de François SORBA qui est actuellement la propriété de son fils Rock! Il aura fallu que 70 ans s'écoulent avant que Jacques SORBA ait le culot de rouler des mécaniques. De mémoire à cette époque il devait se trouver en Tunisie et André devait être à Lyon avec sa femme. Aucun des deux "héros de la resistance" n'était présent aux martinis et n'ont fait quoi que ce soit pour la libération de la Corse.
Gens de peu d'honneur capables d'attendre la mort des derniers témoins de cette guerre pour tenter d'exister et de briller!
Je suis à votre disposition pour tous renseignements complémentaires car je suis la fille de François SORBA des martinis, je suis âgée de 93 ans!

Marthe, le 24/08/2014