Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES CAGNANO – (CAGNANU)

Cagnano – (Cagnanu)

Dernière mise à jour de cette page le 03/02/2017

Cantons concernés : Capubiancu

Nom : Les Cagnanais (I Cagnanesi)

Département : Haute-Corse

Code postal : 20228

Canton : Capobianco

Superficie : 14,72 km2

Altitude : 0 à 1068 mètres

Population : 1962 : 237. 1982 : 183. 2008 : 196. 2014 : 170 habitants.

Autrefois : Cagnano est un village médiéval, comme de nombreuses communes du Cap Corse. Par le passé, ce village de pêcheurs dû subir les attaques barbaresques. Les vestiges religieux anciens recensés sur cette commune démontrent l’importance de cette dernière dans l’histoire du Cap Corse. En 1866, une colonie de pêcheurs Cagnanais quitta la Corse afin de s’installer près de Buenos-Aires, en Argentine.

Aujourd’hui : On trouve sur cette commune une tour génoise du XVIème siècle, bien conservée, classée Monument Historique. Le village fut également un haut lieu de la religion catholique, avec son couvent d’Oveglia, dont les premières pierres furent posées au XVème siècle. Cette dernière possède en ses murs des œuvres classées. On dénombre une demi-douzaine de chapelles et bien entendu, une église paroissiale. A Porticciolo, trois petits abris sont à la disposition des plaisanciers.

Événement : La balade des Moulins, au départ de Cagnano.

Personnage : Antoine Mattei, Jean-Baptiste Biaggi.

Industrie ou activité : Tourisme (chambres d’hôtes, marine), agriculture, oliviers, commerces, artisanat.

Principaux cours d’eau : Guadone (ruisseau), Misinco (ruisseau)

Divers : C’est à Cagnano qu’on peut trouver le dernier moulin en activité dans le Cap Corse.

Principaux hameaux : Suare, Ghilloni Suttanu, Ortali, Adamu, Terra Rossa, Riazza, Carbonacce,  Porticciolo (marine).

Tour de Losso

Photos Pierre Bona.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER