Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL FOOTBALL GRANDS JOUEURS ETTORI JEAN-LUC

Ettori Jean-Luc

Dernière mise à jour de cette page le 07/04/2016

Cantons concernés : Petretu Bicchisà , Ulmetu

Ce footballeur, gardien de but, originaire de Petreto-Bicchisano est né le 15 juillet 1955. Il arrive à l'INF Vichy en 1971. Jean-Luc Ettori est alors formé par Pierre Pibarot. En 1975, il rejoint l'AS Monaco qu'il ne quittera plus. Il se fait rapidement remarquer, notamment lors de la saison 1977-78 où, ayant délogé l'international Yves Chauveau de sa place de titulaire, il est sacré champion avec l'AS Monaco l'année de sa remontée en première division. Il connaît sa première sélection en équipe de France en 1980 face à la Grèce (victoire de la France 5-1) et est ensuite fréquemment appelé par le sélectionneur national Michel Hidalgo comme doublure de Dominique Dropsy. Titulaire lors de la Coupe du monde de football de 1982 en Espagne, Jean-Luc Ettori réalise une entrée en matière compliquée contre les Anglais. Malgré un tir au but arrêté lors de la demi-finale face à la RFA (3-3 a.p.), il ne peut éviter l'élimination de son équipe. La carrière internationale de Jean-Luc Ettori s'arrête là, après 9 sélections. Mais ce dernier connaît ensuite une carrière fabuleuse avec l'AS Monaco. Il remporte notamment trois titres de champion et trois Coupes de France, et atteint la finale de la Coupe des Coupes en 1992 (défaite 0-2 face au Werder Brême). Ce soir là, comme l'ensemble de son équipe, il porte en brassard noir. En effet, cette finale s'est déroulée au lendemain de la catastrophe de Furiani. En 1994, il met un terme à une très longue et riche carrière professionnelle, après 602 apparitions en Championnat de France. Il s'agit du record absolu d'apparitions dans le championnat de France. Par la suite, Jean-Luc Ettori devient l'entraîneur des gardiens de Monaco, puis directeur sportif du club. Il est démis de ses fonctions en 2008. Il participe ensuite à la signature de partenariat entre l'AS Monaco et le club de Propriano, puis entre en 2011 dans le staff de Neuchâtel Xamax pour être entraîneur des gardiens.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER