Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES AJACCIO – (AIACCIU)

Ajaccio – (Aiacciu)

Dernière mise à jour de cette page le 18/01/2017

Cantons concernés : Aiacciu

Nom : Les Ajacciens (L’Aiaccini)

Département : Corse-du-Sud

Code postal : 20000

Canton : Chef lieu de 7 cantons

Superficie : 82,03 km2

Altitude : 0 à 787 mètres

Population : 1800 : 6570. 1851 : 11944. 1901 : 21779. 1962 : 33642. 1982 : 54089. 2008 : 65153.

Autrefois : Ajaccio naquit officiellement en 1492, sur les ruines d’un bâti plus ancien. Des fouilles récentes ont démontré qu’il y a encore beaucoup de choses à découvrir sur l’histoire de cette ville, ou plutôt du petit village niché jadis au bord du golfe. Plus tard, désireux d'affirmer leur domination sur le sud de l'île, les Génois, alors maîtres de la Corse, décidèrent de rebâtir la ville d'Ajaccio. Tout d’abord composée de Génois, la ville s’ouvrit alors peu à peu aux « Corses », c’est-à-dire les habitants des environs. Si Ajaccio fut occupé temporairement par les Français, entre 1553 et 1559, notamment avec l’intervention de Sampiero Corso, cette dernière ne devint française qu’en 1769, après la défaite de Pasquale Paoli à Ponte Novu. C’est aussi en 1769 que la ville vit naître un empereur, Napoléon Bonaparte. Ce dernier fut d’ailleurs bâptisé en la cathédrale d'Ajaccio, qui se situe non loin de la maison Bonaparte. Une fois empereur, Napoléon 1er ordonna de développer sa ville. Ajaccio changa radicalement, en s’ouvrant vers de grands boulevards, au-delà des murs de la citadelle. C’est au XIXème siècle que se dessina la ville moderne que l’on connaît aujourd’hui. A la fin du XIXème siècle, Ajaccio devint une station d'hivernage très prisée de la haute société de l'époque, particulièrement britannique. De grands et luxueux bâtiments furent alors érigés. Puis, le 9 septembre 1943, Ajaccio fut la première ville française à se libérer de l’occupant nazi. La ville est aujourd’hui encore considérée comme un haut lieu de la Résistance pendant la guerre.

Aujourd’hui : Aujourd’hui, Ajaccio est avec Bastia, le centre économique et commercial de la Corse. Mais c’est aussi la capitale administrative de l’île. On y trouve notamment les locaux de l’assemblée de Corse, la Collectivité Territoriale de Corse, la préfecture de Région (palais Lantivy), ou l’Académie de Corse. Les monuments sont nombreux, comme ceux consacrés à Napoléon Bonaparte (place du Casone, musée de la maison Bonaparte, la chapelle impériale), la citadelle du XVIème siècle, la cathédrale Santa Maria Assunta de la Renaissance, le musée Fesch, la bibliothèque municipale, le palais Lantivy (qui accueille aujourd’hui la préfecture de Corse), le quartier « des étrangers ». On y trouve aussi la chapelle Sainte-Lucie, l'église Saint-Roch, l'église San Ruchellu, dans la rue Fesch, ou encore la chapelle Notre-Dame de Lorette. Les places sont des lieux de vie tout à fait exceptionnel, avec la place Foch ou encore la place Miot. La ville possède également un patrimoine naturel tout à fait remarquable avec la route des Sanguinaires, ainsi que les îles du même nom, le marché d'Ajaccio, le sentier des Crêtes et deux ports de plaisance, le port Tino Rossi. On dit également que le golfe d’Ajaccio est le plus beau de Méditerranée, avec le golfe de Naples. La ville est dynamique, avec une démographique galopante et un patrimoine historique de premier plan, notamment grâce aux sites liés à l’histoire napoléonienne.

Personnages : Charles Bonaparte, Napoléon Bonaparte, Letizia Bonaparte, Louis Bonaparte, Jérôme Bonaparte, Lucien Bonaparte,  Cardinal Fesch, François Coty, Danielle Casanova, Fred Scamaroni, Tino Rossi, Antoine Albitreccia, Marcellu Alessandri, Ambroise Ambrosi, Louis Campi, Ghjuvan' Vitu Grimaldi, Delfina Marti, Joseph Ottavi, Dominique Pugliesi-Conti, Charles Ornano, Pascal Rossini, Marc Marcangeli, Laurent Marcangeli, Simon Renucci, César Campinchi, Jean L'Herminier, Vincent Guibega, Jean-Dominique Aubiné, Jean-Toussaint Desanti, Jérôme Ferrari, Jean-Baptiste Marcaggi, Dominique Frassati.

Evénements : Festival du film italien, Festival International du film d’Ajaccio, Journées du cinéma espagnol et latino-américain, Festival International de la BD d’Ajaccio (festa di a BD corsa), Festival du film anglais, Festival du polar corse (Corsicapolar), Festival du Jazz, nombreuses animations estivales (concerts en plein air au Casone), matchs de football de Ligue 1 (AC Ajaccio 2012) et ligue (GFC Ajaccio 2012)

Industrie ou activité : Secteur secondaire, tertiaire, nombreuses administrations, grandes surfaces, tourisme (tourisme balnéaire, culturel, hôtellerie, restaurants, campings, plages), pêche, commerces, artisanat, aéroport international, ports, industrie aéronautique, professions libérales, hôpitaux, musées.

Armoiries : D'azur à une colonne sommée d'une couronne d'argent, accostée et supportée par deux lions affrontés d'or, le tout posé sur une terrasse de sinople. Voir.

Principaux cours d’eau : Gravona, Prunelli, Verdana (ruisseau), Cavallu Mortu.

Divers : Ajaccio est une ville animée et calme. Cette dernière se situe au 21ème rang des agglomérations supérieures à 20 000 habitants les « plus sûres » de France.

Principaux hameaux ou quartiers : Mezzavia, Salario, Sanguinaires, Saint-Jean, Les Salines, Les Cannes, Pietralba, Padule, Campo dell’Oro, Binda, Vazzio, Résidences des Iles, Aspretto, Les Jardins de l’Empereur.

Site web - Le musée Fesch - Photos de la Madunnuccia - Visitez le musée Fesch - Le chemin des Crêtes - L'histoire d'Ajaccio - Ajaccio d'autrefois - Ajaccio au clair de lune - Port et le golfe d'Ajaccio autrefois - Le Cyrnos Palace - Le Sacré Coeur - Les salons Napoléoniens - Le quartier des Etrangers - Le domaine des Milelli - Le lazaret des Sanguinaires - Le palais Lantivy - La place Foch - La tour de la Parata - La cathédrale d'Ajaccio - La cathédrale d'Ajaccio (extérieur) - La chapelle des Grecs - La chapelle impériale - La place d'Austerliz - La citadelle d'Ajaccio - L'église anglicane - La statue de Napoléon au Casone - La statue de S. Marcaggi - La statue de la pudeur - Bateaux de pêche ajacciens - Le port Tino Rossi - La statue en souvenir de la Résistance - Le marché d'Ajaccio - Le quartier des Salines - Les Sanguinaires au crépuscule - Les pêcheurs ajacciens - Les goélands ajacciens - Les bateaux dans le port d'Ajaccio - La statue de Jean-Charles Abbatucci - Statues du chemin des Crêtes - Parata et Sanguinaires - Rue Fesch - Monuments ajacciens - Pêches et pêcheurs ajacciens (2) - Ajaccio sous la neige (1985) - Ajaccio sous la neige (1986) - Commerces ajacciens anciens ou disparus - Ajaccio pendant la guerre (photos) - Photos de classe (lycée Fesch) - Photos de classe (lycée Laetitia Bonaparte) - Photos de classe (école place Miot Ajaccio) - Plans anciens de la ville d'Ajaccio - Ajaccio d'autrefois (vu d'en haut) - Réseau des médiathèques d'Ajaccio - Ajaccio cerné d'un manteau neigeux (Vidéo - 25 février 2013) - Ajaccio vu du large - Statue Pasquale Paoli à Ajaccio - Le golfe d'Ajaccio vu depuis la Tour de Frassu - Carte d'Ajaccio en 1867 - Vieux documents sur Ajaccio (publicités, cartes, affiches) - Ancien abbatoir communal d'Ajaccio - Les aqueducs d'Ajaccio - L'ancienne caserne Abbatucci - Casino d'Ajaccio - Chapelle Sainte-Lucie - L'église Saint-Roch - Gare d'Ajaccio - Chapelle de Notre-Dame de Lorette - Place du Diamant (d'autrefois) - Ancienne place du marché - Place Miot - Palais Lantivy - Ancien Théâtre Saint-Gabriel - L'église San Ruchellu - Maison natale de Danielle Casanova - Maisons du quartier des Étrangers - Monument aux morts de la place du Diamant - Place du Diamant - Statue du général Lelong - Statue de Napoléon et ses lions, place Foch - Statues des frères Bonaparte, place du Diamant - Le port Tino Rossi vu de la mer - Voyage vers la rive sud du golfe d'Ajaccio - La plage de Tahiti vue de la mer - Ajaccio au crépuscule vue de la mer - Rive nord du golfe d'Ajaccio au crépuscule vue de la mer - Ferme aquacole du golfe d'Ajaccio - Coucher de soleil sur la tour de la Parata - Archipel des Sanguinaires vu de la mer (au crépuscule) - Coucher de soleil dans le golfe d'Ajaccio - Neige aux portes d'Ajaccio.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER