Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES TAVERA – (TAVERA)

Tavera – (Tavera)

Dernière mise à jour de cette page le 11/04/2017

Cantons concernés : Celavu Mezzana

Nom : Les Taverais (I Taviracci)

Département : Corse-du-Sud

Code postal : 20163

Canton : Gravona-Prunelli

Superficie : 32,43 km2

Altitude : 312 à 1920 mètres

Population : 1962 : 288. 1982 : 250. 2007 : 376. 2014 : 396 habitants.

Autrefois : Depuis, la découverte d’une statue-menhir en 1961 par Pierre Lamotte, on sait que Tavera a été peuplé très précocement. Vers 700-800, des casteddi furent ensuite installés sur l’emplacement préhistorique. L’endroit est stratégique, car il permet de contrôler toute la vallée. Au Moyen Âge, fut fondé Tavera Vecchia, ancêtre de l’actuel village. Ce dernier s’est ensuite développé, explosé en plusieurs petits hameaux. Aujourd’hui, le hameau le plus peuplé est u Corsu, près de la gare. Selon certaines sources, le village doit son nom à une famille noble espagnole, dont le père s'appelait Juan Antonio Pagano Tavera. Ce dernier serait arrivé en Corse au XVIe siècle. A noter que dans l'histoire, Napoléon Bonaparte trouva refuge à Tavera, lorsque ce dernier était capitaine d'artillerie et qu'il s'opposa à Pasquale Paoli qui voulait rattacher la Corse à la Grande-Bretagne. Napoléon fut hébergé dans la famille Mancini.

Aujourd’hui : Longtemps isolé, Tavera s’est développé avec l’arrivée du chemin de fer. Aujourd’hui, proche d’Ajaccio, il voit sa population croître. Le village, entouré d’une nature verdoyante, est encore très préservé. On y trouve l’ancienne église Saint-André ou l’église Santa Maria. Il existe également dans ce village une chapelle romane datée de la fin du XIème siècle, San’Polu.

Personnages : Hasan Corso, Napoléon Bonaparte.

Événements : Festivités de la Santa Maria et San’Roccu (15 et 16 août), Sant’Andria (novembre).

Industrie ou activité : Agriculture (élevage, charcuterie, fromages, miel, farine de châtaigne, légumes bio, viticulture), artisanat, tourisme (restaurants, auberges, randonnées) professions libérales, commerces, artiste-peintre.

Principaux cours d’eau : Gravona.

Divers : Napoléon, fuyant les paolistes, aurait passé une nuit dans une auberge du village en 1793. La légende dit aussi que le village aurait été détruit par l’ogre de Canapale.

Principaux hameaux ou quartiers : Casarocca, Aramina (ruiné), Poggio, Casavecchia, Strambellacci, Parte, u Corsu, Canavaggia, Casarocca, Canapale, Vignale, Linare.

L'église Santa Maria de Tavera - Le Monument aux morts de Tavera.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER