Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES SAN-GIULIANO – (SAN GHJULIANU)

San-Giuliano – (San Ghjulianu)

Dernière mise à jour de cette page le 26/05/2017

Cantons concernés : Campoloro-di-Moriani

Nom : I Sanghjulianacci

Département : Haute-Corse

Code postal : 20230

Canton : Castagniccia

Superficie : 23,93 km2

Altitude : 0 à 295 mètres

Population : 1851 : 204. 1901 : 197. 1962 : 252. 1982 : 542. 2007 : 614. 2014 : 678 habitants.

Autrefois : Situé à seulement trois kilomètres de Cervione, ce village est né d’un regroupement de nombreuses communes qui sont aujourd’hui des hameaux. Ces lieux de vie sont anciens, puisque l’on trouve, éparpillés, de nombreux lieux de culte, comme des églises et des chapelles, dont certaines ruines sont médiévales. Par exemple, l’ancienne église paroissiale Saint-Julien serait datée de 1443.

Aujourd’hui : Avec ses 2393 hectares, San-Giuliano est la plus grande commune de la Costa Verde, micro-région se trouvant en Plaine Orientale. San-Giuliano se trouve au bord de mer, et compte de nombreuses plages sur son territoire, comme les plages de Fiorentine et de Pisonaccio. Le village possède un patrimoine architectural et historique tout à fait remarquable. On retiendra notamment l’église paroissiale San Ghjulianu, plutôt récente, mais comprenant des tableaux et objets anciens et de valeur. Les chapelles Saint-Joseph au lieu-dit Careggia (XVIIIème siècle), et Sant'Antone au lieu-dit Sant'Antone, dégradées, témoignent d’une richesse passée. Les maisons, en schiste, avec des toits couverts d'ardoise, sont typiques de cette région de Corse. À noter l’existence de la Torra Fiorentina, ruinée, et de la Torra Ciliacci et de la chapelle Torra a i Caselli ruinée, au lieu-dit Caselli. La commune s’est tournée depuis quelques années vers des activités touristiques. Le phare d'Alistro se trouve également sur la commune, tout comme le sémaphore du même nom, construit en 1986-1987, propriété de l'État.

Personnage : Pierre Soraggi, Jean-Jacques Ottomani.

Industrie ou activité : Agriculture (agrumiculture, fruits exotiques, Station de Recherches Agronomiques du Centre Inra de Corse), commerces, artisanat, professions libérales, tourisme (hôtellerie, campings, chambres d’hôtes, plages, restaurants, randonnées).

Principaux cours d’eau : L’Alesani, Picchio (ruisseau), Suliciani (ruisseau), L’Alistro, Canniccia (marais).

Principaux hameaux et lieux-dits : L’Alistro, San Gavino, Rascine, Onéo, Favalello, Careggia, Pantaglione, Pugliucciu (abandonné), Sant'Antone.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER