Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES ROGLIANO – (RUGLIANU)

Rogliano – (Ruglianu)

Dernière mise à jour de cette page le 08/12/2016

Cantons concernés : Capubiancu

Nom : Les Roglianais (I Ruglianinchi)

Département : Haute-Corse

Code postal : 20247

Canton : Capobianco

Superficie : 26,7 km2

Altitude : 0 à 602 mètres

Population : 1962 : 518. 1982 : 508. 2008 : 550 habitants

Autrefois : Les vestiges de la grotte di a Coscia démontrent que les lieux furent habités dès l’âge préhistorique. La commune, qui se trouve dans le Cap Corse, fut également un lieu de vie pour les Romains. D’ailleurs, au Vème siècle, Rogliano se nomma Auria. A l’âge médiéval, comme les autres communes du Cap Corse, Rogliano fut souvent attaqué par les Barbaresques, et fut notamment ruiné et pillé par les Maures dans la seconde moitié du XVIème siècle. Rogliano joua également un rôle important dans l’histoire plus récente. Au XVIIIème siècle, Pasquale Paoli fit tomber la tour de défense de Rogliano et se rendit maître du Cap Corse. Rogliano est né de la fusion des anciens villages de San Colombano et de la Chjapella.

Aujourd’hui : Le village possède un patrimoine naturel et architectural tout à fait remarquable. Les Iles Finocchiarola ont été déclarées réserve naturelle de Corse. Les marais et la plage de Macinaggio ont été déclarés zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique. On trouve également des vestiges de grande qualité, comme le Castello San Colombano, un château médiéval ruiné, daté du début du XIIIème siècle, trois tours génoises sur le littoral (dont  la Tour de Santa Maria della Chiappella, la tour d'Agnellu et la Tour de la Finocchiarola), mais aussi la fameuse tour della Parocchia, appelée aussi « Torre Franceschi », qui se trouve toujours en très bon état. Construite au XVème siècle, celle-ci est nichée au cœur du village. Enfin, les lieux de culte sont également nombreux, avec l'église de Sant’Agnellu qui renferme de nombreuses œuvres classées Monuments Historiques. On trouve dans le hameau de Vignale, les ruines du couvent San Francescu, à l'abandon depuis 1789, ou encore la chapelle San Marcu de Macinaggio. Sur les hauteurs du village, on retrouve les moulins modernes, les éoliennes du Cap Corse.

Personnages : Ansaldo da Mare, Pasquale Paoli, l’Impératrice Eugénie, Benoît-André Doria.

Industrie ou activité : Agriculture (viticulture, vergers, oliviers, huile d’olive, polyculture), élevage (ovin, caprin, fromages), pêche, parc éolien, carrières de serpentine, artisanat (poterie, cuir), commerces, tourisme (restaurants, hôtellerie, chambres d’hôtes).

Principaux cours d’eau : L’Acqua Tignese, fiume Piane Morase (ruisseau), fiume di Terre di Mezzu (ruisseau), fiume Cugliolu (ruisseau), fiume Barolasco (ruisseau), Gioielli (ruisseau), Molinello (ruisseau), fiume di Stagnoli (ruisseau).

Divers : Macinaghju est le deuxième port de pêche du Cap Corse, et le plus grand port.

Principaux hameaux : Morteda, La Chiappella, San Colombano d'Augliani, Macinaggio (port), Bettolacce (et ses quartiers Casale, Torino, Bettula et Lecce), Campianu, Magna Sutanna, Olivu, Quercioli, Vignale, Vignallelu.

Port de Macinaggio - Couvent San Francescu de Vignale (Rogliano) - Moulin Mattei dans le Cap Corse - Chapelle San Marcu de Macinaggio - Eglise de Sant’Agnellu à Rogliano - Tour de Santa Maria della Chiappella - Les Eoliennes du Cap Corse - Tour de la Finocchiarola - La tour d'AgnelluCastellacciu San Culumbanu.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER