Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES PIAZZALI – (I PIAZZALI)

Piazzali – (I Piazzali)

Dernière mise à jour de cette page le 28/04/2017

Cantons concernés : Orezza Alisgani

Nom : I Piazzalacci

Département : Haute-Corse

Code postal : 20234

Canton : Castagniccia

Superficie : 0,78 km2

Altitude : 386 à 602 mètres

Population : 1962 : 22. 1982 : 33. 2008 : 15. 2014 : 17 habitants.

Autrefois : Piazzali se situe dans la Corse schisteuse au nord-est de l'île dans le massif du San Petrone. Le village se trouve en plein cœur de la piève d'Orezza dans la région de l'Alesani, qui comptait environ 5 000 habitants au début du XVIème siècle. On trouve d'ailleurs non loin, le couvent d’Alesani, un des plus célèbres de Corse, grâce à sa riche histoire. Fondé en 1236, l’ancien couvent Saint-François a notamment abrité l’élection du baron Théodore de Neuhoff, proclamé roi des Corses, le 15 avril 1736. Ce couvent est aujourd’hui classé Monument Historique, tout comme de nombreuses œuvres se trouvant à l’intérieur.

Aujourd’hui : Piazzali est une toute petite commune de moins d’un kilomètre carré. Cette dernière se trouve toute proche du Parc naturel régional de Corse. La végétation est luxuriante, avec surtout des châtaigniers, mais aussi des chênes et des vergers. Etant donné que le village se trouve à une faible altitude, on ne trouve pas de hêtre en revanche, comme ailleurs en Castagniccia. Le village de Piazzali domine le lit de l'Alesani qui coule une centaine de mètres plus bas. Ce village est malheureusement aujourd’hui dépeuplé, mais partage sa riche histoire avec des autres communes de l’Alesani.

Personnage : Théodore de Neuhoff, roi de Corse.

Industrie ou activité : Tourisme (randonnées, promenades).

Principaux cours d’eau : L’Alesani, Lavandaja (ruisseau), Piobbo (ruisseau).

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER