Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES MAUSOLÉO – (U MUSULEU)

Mausoléo – (U Musuleu)

Dernière mise à jour de cette page le 03/02/2017

Cantons concernés : Belgodère

Nom : Les Mausoléais (I Musuelacci)

Département : Haute-Corse

Code postal : 20259

Canton : Belgodère

Superficie : 19,43 km2

Altitude : 527 à 2030 mètres

Population : 1962 : 64. 1982 : 38. 2008 : 14. 2014 : 17 habitants

Autrefois : Mausoléo aurait été fondé par une tribu espagnole deux siècles environ avant Jésus-Christ, au lieu-dit Piana al Molino. Le village que l’on connaît aujourd’hui est en revanche beaucoup plus récent, puisqu’il aurait été bâti vers la fin du XIVème siècle.

Aujourd’hui : Ce village se trouve dans le Parc naturel régional de Corse, établi sur un éperon rocheux à presque 800 mètres d’altitude. La population de cette commune a été divisée par cinq en cinquante ans. On peut y trouver l’église paroissiale San Salvadore du XVIème siècle, et ses magnifiques œuvres, ou encore la chapelle de la confrérie Santa Croce. Le patrimoine naturel est tout aussi intéressant, avec la chênaie de Vallica, classée en zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique, la forêt de Tartagine-Melaja, et les hauts massifs du Monte Cinto. Le petit pont de Melaja rajoute du charme aux lieux.

Evénements : Fête patronale, Saint Jean-Baptiste (24 juin), Rencontres internationales artistiques.

Personnage : Jacques Denis.

Industrie ou activité : Pastoralisme (caprins et bovins), tourisme (randonnées forestières, gîtes d’étape).

Principaux cours d’eau : Tartagine, Teghia (ruisseau), Tribiatolo (ruisseau), Melaja, Francioni (ruisseau).

Divers : La commune compte un peu plus de 1 000 hectares de prés.

Principaux hameaux : San Colombano.

Église San Salvadore - Pont de Melaja.

Photos Pierre Bona.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER