Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES CARGÈSE – (CARGHJESE)

Cargèse – (Carghjese)

Dernière mise à jour de cette page le 24/11/2016

Cantons concernés : Dui Sevi

Nom : Les Cargésiens (I Carghjisani)

Département : Corse-du-Sud

Code postal : 20130

Canton : Deux-Sevi

Superficie : 45,99 km2

Altitude : 0 à 705 mètres

Population : 1962 : 665. 1982 : 898. 2008 : 1159 habitants

Autrefois : Tout commence lorsqu’en 1675, le sénat de Gênes céda des terres non loin de Sagone, à des Grecs venus du Péloponnèse, fuyant la tyrannie turque. Un an plus tard, 600 Grecs vinrent s’installer sur cette côte agréable de l’ouest de la Corse, et affrontèrent une forte hostilité des populations locales. Les gens de Vico et du Niolu furent les plus agressifs à l’égard de cette nouvelle communauté. Pendant longtemps, les Grecs ont maintenu leur langue et leur coutume, mais peu à peu, les deux communautés ont su se mélanger, jusqu’à faire définitivement la paix.

Aujourd’hui : Cargèse est incontestablement un village particulier en Corse. Aujourd’hui, l’église grecque de rite oriental (église Saint-Spyridon) s’élève fièrement face à l’église catholique latine (église paroissiale Santa Maria Assunta), de l’autre coté. Les deux édifices se font face et se donnent la réplique avec beaucoup de ferveur notamment lors des fêtes de Pâques. A voir aussi de nombreux autres édifices religieux, notamment l'église Saint Jean Baptiste, l'ancienne église Saint-Barbe puis église Saint-Elie, la chapelle Sainte Marie ruinée. Cargèse est ouverte sur la mer et compte pas moins de cinq plages magnifiques, trois tours génoises et un port de plaisance. La démographie du village ne cesse de grandir. On trouve non loin de Cargèse, le site magnifique de Capo Rosso, classé au Patrimoine de l’humanité par l’Unesco. On trouve également sur la commune, la Tour d'Omigna.

Personnages : Georges Charpak, Jean-Hugues Colonna, Yvan Colonna.

Industrie ou activité : Tourisme (hôtellerie, restaurants, chambres d’hôtes, plaisance, plages), commerces, boutiques, agriculture, artisanat, professions libérales.

Armoiries : D’azur à la colline d'argent, herbée de sinople, sommée d'une tour d'argent, surmontée d'une couronne d'or ; à la champagne d'azur chargée d'un voilier contourné d'argent. (voir)

Principaux cours d’eau : Pero, Chioni-Lamberlaccio, Chiuni, Persicu (ruisseau), Truscielli (ruisseau), Fornellu (ruisseau), Piazzilellu (ruisseau), Chesaccia (ruisseau), L'Aculone (ruisseau), Pascianu (ruisseau).

Principaux hameaux : Lozzi, Pancone, Le Couvent, Rondolino.

Patrimoine architectural religieux de Cargèse - Sagone, Tiuccia et Rocca Marina à Cargèse, d'autrefois - Cargèse d'autrefois - Église paroissiale Santa Maria Assunta de Cargèse - Église Saint-Spyridon, dite "grecque" de Cargèse - Église Saint Jean Baptiste - Ancienne église Saint-Barbe puis église Saint-Elie - Tour d'Omigna - Ancienne chapelle Sainte Marie ruinée.

Site web

Photos Corsicathèque, Pierre Bona.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER