Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRE ET MER FAUNE RAIES ET REQUINS DE CORSE

Raies et requins de Corse

Article contribution

Dernière mise à jour de cette page le 14/01/2013

Laissons les aprioris de côté, laissons l’image des Dents de la mer aux scénaristes de films à sensations car c’est tout à fait sérieux : il y a des squales alentours de l’Ile de Beauté. Ces « monstres marins » sont souvent mal aimés parce qu’on ne les connait pas assez. Les requins de Méditerranée ont fait l’objet d’études sporadiques et discontinues dans le temps. Tito de Caraffa, puis les biologistes marins Paul Rancurel et Roger Miniconi, ont été en ce domaine des précurseurs insulaires. Corsica - Groupe de Recherche sur les Requins de Méditerranée recueille et centralise des données susceptibles d’échapper aux scientifiques, mène des études et des recherches, réparti les données selon les meilleures orientations possibles vers les spécialistes, dans l'intention de combler progressivement les lacunes existant dans la connaissance de ces poissons cartilagineux. Cette structure, basée sur Ajaccio, est ouverte à toute personne intéressée par les Elasmobranches (entendez tout simplement les requins et les raies) et qui souhaiterait apporter une pierre à l’édifice, si modeste soit-elle. Un site pour partager cette passion : http://corsica-requins-de-mediterranee.org/

Contribution de Vincent Maliet, 10 janvier 2013.

Corsica - Groupe de Recherche sur les Requins de Méditerranée
Corsica - Gruppu Mediterraneu di Ricerca nantu i Squali

Légendes photos

Dans le premier cas, il s'agit d'un oeuf de Raie blanche, Razza bianca (Rostroraja alba), provenant de l'embouchure du Travu
Dans le second, d'un juvénile de Grand requin blanc, Pesciu canu biancu (Carcharodon carcharias) capturé au nord de Galeria

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER