Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL SPORT (SAUF FOOTBALL) FIGURES DU SPORT VANNUCCI ALBERT

Vannucci Albert

Dernière mise à jour de cette page le 07/04/2016

Cantons concernés : Aiacciu

Albert Vannucci est né le 9 août 1947 à Ajaccio. C’est sous les couleurs de l’A.C.A. que ce dernier réalise ses premiers pas de footballeur, en 1958, à seulement 11 ans. Fidèle à son club, Albert Vannucci participe à la fabuleuse épopée des Ours en deuxième, puis première division. Après des débuts au poste d’avant-centre, le jeune Ajaccien est repositionné au poste d’arrière latérale droit. Là, il excelle, notamment grâce à son sens du placement, sa rapidité et son tempérament de feu. Cadet Corse en 1963-1964, il intègre rapidement l’effectif professionnel de l’A.C.A. et devient champion de France de deuxième division en 1967, à l’âge de 20 ans seulement. Mais ce n’est qu’un début. Avec l’A.C.A., il va gravir tous les échelons. Il découvre la première division, où il est titulaire, puis est sélectionné en équipe de France Espoir, puis B, et enfin A. Ce dernier est le seul joueur formé à l’A.C.A. depuis son plus jeune âge à connaître une telle consécration internationale. En 1971, après une saison de toute beauté réalisée avec l’A.C.A., Albert Vannucci rejoint les rangs du F.C. Sochaux (1971-1974) avant de signer à l’Olympique de Marseille (1974-1975), puis à l’A.S. Monaco (1975-1978), club avec lequel il est relégué en deuxième division. De retour à Ajaccio, il tente de relancer l’A.C.A. en 1978, en devant entraîneur-joueur. Mais c’est finalement sous les couleurs du G.F.C.A. qu’Albert Vannucci retrouve les joies du haut niveau, puisqu’il participe au championnat de deuxième division de la saison 1979-1980. Aventure qu’il poursuit la saison suivante, à Besançon, pendant deux ans, jusqu’en 1982. Agé de 35 ans, Albert Vannucci participe à une dernière aventure au G.F.C.A., alors en troisième division, en 1982-1983. Quelques années plus tard, en 1995, alors que Batti Gentili a repris en main les rênes de l’A.C.A. depuis quelques saisons, il accepte le poste d’entraîneur-adjoint. Commence alors une nouvelle aventure, tout aussi passionnante. Le duo Gentili-Vannucci, associé à la motivation de la nouvelle équipe dirigeante, permet à l’A.C.A. de retrouver le professionnalisme en un temps record. Après le départ de Batti Gentili, son ami de toujours, en 2001, Albert Vannucci quitte l’A.C.A. à son tour. Le duo est ensuite reconstitué au G.F.C.O.A., en National.

Extrait de l'ouvrage de Frédéric Bertocchini, Un Seculu in Rossu è Biancu (éditions Albiana).

Voir l'interview d'Albert Vannucci.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER