Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL SPORT (SAUF FOOTBALL) AUTRES SPORTS NATATION SYNCHRONISÉE : SIRELLA AJACCIO

Natation synchronisée : Sirella Ajaccio

Dernière mise à jour de cette page le 13/12/2012

Cantons concernés : Aiacciu

Article signé Philippe Peraut (14 juillet 2012)

Le 25 juin 2012, un somptueux gala a clôturé, au gymnase Pascal-Rossini, la saison 2011-2011 du Sirella Ajaccio. Au programme, un spectacle de deux heures avec des ballets d’équipes, des trios, des duos et des solos, face un public très enthousiaste… Dix mois de travail intensif, des heures et des heures de répets interminables, une pression qui s’accroît à mesure que l’échéance se rapproche, les costumes à préparer, le maquillage, les coiffures (chignon), le « dur » mais passionnant labeur des 80 « sirènes » de Sirella Ajaccio, a pris fin, le 25 juin dernier, pour le traditionnel gala de fin d’année au gymnase Pascal-Rossini.

Cette fois-ci, les responsables du club avaient concocté un superbe programme sur le thème « Hier et Aujourd’hui ». Au menu, deux parties, l’une avec des musiques anciennes (Claude François, Village People, L’Aigle Noir de Barbara entre autres…) l’autre plus contemporain (Michel Thélo, David Ghetta, Adel…). Au total, deux heures de spectacle avec des ballets de groupe mais aussi des trios, duos ou solos. Le tout d’une durée de 3 à 15 mn.

Des heures de travail en amont

« Nous sommes satisfaits du résultat, souligne Christelle Mamone, l’une des responsables du club, nous avons pu mettre en exergue, le travail effectué tout au long de l’année. Nous avons réalisé deux gros ballets avec 25 filles dans l’eau en même temps, ce qui n’est pas évident au départ. Sans compter le final avec toutes les filles (80) dans l’eau. On a toujours la volonté de faire mieux, plus beau, plus original que par le passé. Il faut beaucoup d’imagination pour ne pas se répéter, tenir compte, également, du niveau de chaque fille. Cela représente des heures de travail à la maison. »

En amont, les filles du club (80 filles de 7 à 25 ans) ont travaillé les fondamentaux (souplesse, physique), le tout agrémenté de la grâce inhérente à ce sport. Un sport qui nécessite un travail de gymnastique et de danse. « Le travail des chorégraphies–entièrement créées par les responsables du club-hors de l’eau est important. Certaines figures demandent des heures avant d’être mises en place. »

Créé il y a cinq ans, sous l’appellation « Les Naïades ajacciennes » et rebaptisé « Sirella Ajaccio » le club présidé par Alain Mercuri, a été fondé par Christelle Mamone et Agnès Pecout. Il compte, aujourd’hui, deux entraîneurs supplémentaires : Laura Beovardi et Pascale Papa. Quant aux filles, elles doivent franchir plusieurs caps indispensables avant de pouvoir accéder à la compétition.

- Sauv’nage, qui comporte le bases (parcours, obstacles, natation)

- Pass’port de l’eau et ses cinq disciplines (natation natation synchro, nage avec palmes, water polo, plongeon). Il faut en valider trois pour accéder au dernier cap.

- Pass Complet, spécifique à la natation synchronisée, avec des figures imposées.

« Depuis trois ans, nous avons validé 50 Sauv’Nage, rajoute Christelle Mamone, et cette année, le club a validé 15 Pass’ports de l’eau et 8 pass’ complets. Ces diplômes nous ouvrent les portes des compétitions pour les années à venir. »

Un horizon, on le voit, clairsemé pour ces sirènes ajacciennes…

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER