Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL MÉDIAS TÉLÉVISION ARTICLE - « LA CORSE, BEAUTÉ SAUVAGE » ARTE

Article - « La Corse, beauté sauvage » Arte

Dernière mise à jour de cette page le 28/08/2013

Cet été sort le DVD d'une très belle série de cinq documentaires, « La Corse, beauté sauvage », diffusée en mai 2013 sur Arte. Cet ensemble documentaire de 3 heures 35 mn rappelle le fameux « L'âme corse » de Louis Panassié, qui dans les années Soixante-dix, avait visité durant plusieurs mois la Corse de l'intérieur et était allé à la rencontre des hommes et des femmes de cette île. Une démarche qu'a fait sienne le réalisateur du documentaire, Jean Froment, l’île filmée sur plus d’une année entière et aux quatre saisons. Cette série documentaire est une coproduction ARTE France et What’sup Films, avec le soutien de la Collectivité Territoriale de Corse et la participation du Centre National du Cinéma et de l’image animée. Le réalisateur a fait le tour de l'île pour découvrir « une géographie complexe, une quinzaine de vallées, autant de gorges et de rivières, des sommets de tous les côtés, d’innombrables villages perchés sur des promontoires, les montagnes exposées au vent, les plages et les criques, tout un monde divers, par ses reliefs, son histoire et sa langue ». Jean Froment s'est ainsi attelé à poser sur l'île un regard impliqué, dénué de préjugés, non pas pour proposer une vérité mais pour démontrer que la Corse était multiple, « immense et petite à la fois, la Corse est une île de paradoxes ». Tellement vaste, tellement variée et si incompréhensible que finalement chacun en Corse peut se créer son propre territoire. « Tous les Corses n’hésitent pas à vous le dire, leur coin est le plus beau de l’île, leur procession la plus belle, leur village le plus beau… » et comme il le conclut si bien, « finalement, nous avons chacun notre image de la Corse, celle à laquelle on accède et que l’on comprend ». Rencontre avec Jean Froment.

 

Comment est née l'idée de cette série documentaire ?

L'idée de cette série de cinq films sur la Corse vient de la société de production What's Up Films de Matthieu Belghiti. J'ai réalisé avec eux plusieurs films pour ARTE autour du monde et l'idée avec la Corse était de pouvoir se concentrer sur un territoire proche afin de pouvoir y passer du temps.

 

Comment s'est exercé le travail préparatoire ?

Le travail préparatoire a consisté dans un premier temps à effectuer un mois de repérage en faisant le tour de l'île afin de trouver et rencontrer les personnes les plus pertinentes pour nos films et aussi de repérer les lieux, paysages, etc. Mais le paradoxe de cette île est qu'au bout d'un mois nous n'avions pas tout vu : parcourir l'île demande du temps, entre les nombreuses vallées et les routes sinueuses et surtout on n’accède qu'à pied aux bergeries et aux montagnes. Le repérage a donc continué tout en commençant le tournage. Il s'agissait d'un temps passé à retourner sur des lieux pour se rendre compte, se rencontrer, se reconnaître et apprendre à se connaître. Ces rencontres se sont tissées parce que des hommes ont accepté de s’exposer au regard de la caméra pour transmettre quelque chose qu’ils ont eux-mêmes appris. La parole qui leur est donnée, ils la dédient à leur terre, témoignant de leur manière singulière d’habiter l’espace, d’embrasser ces paysages.

 

Comment traiter de l'île en évitant l'écueil des clichés ?

Les clichés existent seulement pour ceux qui restent désespérément en surface d'un discours mille fois entendu. Dès le départ dans ce travail, l'objectif était d'aller au-delà d'une île dont on dit qu'elle n'est que "beauté", il faut aussi comprendre pourquoi et le montrer. Ne pas tomber dans le cliché c'est aussi filmer autre chose que les plages l'été et montrer donc la Corse sous son autre visage, celui des vents qui soufflent sur cette île, les crues dans les rivières, l'hiver, les tempêtes… bref tout un monde naturel inconnu pour le grand public.

 

Comment a été reçu ce film ?

Les Corses sont unanimes et très reconnaissants de ce travail. Pour eux, enfin une série de films montre leur île telle qu'elle est, tout simplement complexe et belle. Je peux revenir en Corse sans aucun problème…

Lisa D’Orazio

 

Émissions que l’on peut revoir, gratuitement, sur le Replay d’ARTE :

http://www.replay.fr/la-corse-beaute-sauvage.html

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER