Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL LITTÉRATURE ET BIBLIOTHÈQUES ROMANS ET NOUVELLES LA CORSE ET LA VENDETTA (TOME 1)

La Corse et la Vendetta (tome 1)

Dernière mise à jour de cette page le 02/01/2013

La France entame sa révolution industrielle quand son élite intellectuelle découvre la vendetta corse. Prosper Mérimée, le premier, lance la mode en 1829 avec Mateo Falcone. Deux ans plus tard, Balzac lui emboîte le pas avec La Vendetta. Lorsque Colomba paraît, la vendetta déferle sur la littérature française. Dumas et Maupassant se plient eux aussi à l'exercice d'écriture imposé raconter la Corse de la manière la plus romantique qui soit. Dans ce premier volume de La Corse et la Vendetta sont rassemblés les plus importants de ces textes qui ont marqué à jamais la littérature française, mais aussi les opinions continentales et insulaires. Il y eut, pour la Corse, un avant Mérimée et un après. Et pour la première fois, on pourra lire d'un trait ces oeuvres de grands auteurs présentées par Gabriel-Xavier Culioli, et Vannina-Sandra Culioli.

Poursuivant le travail entamé dans La Corse et ses Bandits, (DCL éditions), ils tentent d'analyser la violence corse et ses conséquences. Dans ce volume : Mateo Falcone de Prosper Mérimée, le thème de "Mateo Falcone" de Maria Kolsko, La Vendetta d'Honoré de Balzac, Colomba de Prosper Mérimée, la vendetta romancée et ses sources authentiques d'inspiration de Jean-Baptiste Marcaggi, Les Frères corses d'Alexandre Dumas, Histoire corse, une vendetta, de Guy de Maupassant. (source : DCL)

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER