Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL LITTÉRATURE ET BIBLIOTHÈQUES AUTEURS CORSES (EN LANGUE FRANÇAISE) SIMONI JEAN-PIERRE

Simoni Jean-Pierre

Dernière mise à jour de cette page le 01/01/2013

Jean-Pierre Simoni est originaire de la Castagniccia. « Né de père et de mère corses, j’ai eu la chance d’étudier la médecine à la faculté de Marseille. Après trois décennies d’activité, en tant que médecin omnipraticien dans les collines de Pagnol, je me consacre à l’écriture en dehors de mes obligations familiales. En 1978, j’avais signé un essai intitulé Opuscule sur l’immortalité. À l’époque le fait d’avoir mis en avant des expériences de clonage des grenouilles, et les possibles retombées sur l’homme, n’eurent pas le succès escompté. Mes contradicteurs arguaient que les batraciens n’avaient pas de nombril ! On a parfois tort d’avoir raison trop tôt, pas vrai ? Heureusement que la revue l’Ère nouvelle, cinq ans après, reprend dans six articles réactualisés l’essentiel de cet opuscule. (Du n°26 au n°31 de 1983.)  Mon premier ouvrage L’année des Chemises noires, paru chez Albiana en 2006 sous la houlette de Bernard Biancarelli, m’a encouragé à poursuivre. Avec Frédéric Tourneur, jeune réalisateur de cinq courts métrages, nous avons coécrit un scénario du livre. Il faut s’armer de patience ; ce projet est en attente d’évaluation dans deux maisons de production. Comme dans L’année des Chemises noires l’action se déroule en 1943 dans une famille de bergers corses résistants. Bien des éléments diffèrent parfois de l’écrit pour des raisons de compréhension. Le passage d’un roman à l’écran ne peut pas se résumer à un simple copié-collé. Métriquement parlant, l’écran est plus grand que le livre ; intellectuellement, c’est l’inverse ! En conséquence, un scénario doit-être extensible et rétractible. » (Source Albiana)

> L'Année des chemises noires

Un roman d’initiation plongeant ses racines dans la Corse des années de guerre. Entre récit de vie et fiction, une œuvre au passé recomposé, tendre et sincère qui questionne le monde des adultes en guerre. Un vrai moment de bonheur littéraire.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER