Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE MOYEN-AGE SAMBUCUCCIU D'ALANDU EN QUELQUES MOTS

Sambucucciu d'Alandu en quelques mots

Dernière mise à jour de cette page le 18/07/2013

Sambucucciu d'Alandu est un des personnages importants de l'histoire de la Corse, considéré comme le premier grand révolutionnaire insulaire. Il vécut au Moyen-Age.

Nous ignorons sa date de naissance, mais également l'année de sa mort. Nous savons en revanche qu'il est né à Alandu, dans le Bozio, au centre de l'île, non loin de Corte. Giovanni della Grossa parle souvent de ce personnage enigmatique. Il apparaît également dans les textes de Petrus Cyrnæus.

D'après ces sources anciennes, Sambucucciu d'Alandu prit la tête d'une révolte anti-féodale de 1357. Ces révoltes populaires furent particulièrement féroces et violentes, puisque de nombreux Seigneurs furent pourchassés et leurs châteaux détruits. C'est alors que les capurali, des hommes de guerre, ont remplacé les Seigneurs de Corse, notamment dans le nord de l'île. C'est à cette époque là, que la Corse s'est scindée en deux, puisque dans le sud, les Seigneurs parvinrent à rétablir leur autorité. D'où le nom, A Tarra di i Signori, afin de désigner le sud de l'île. Il en fut de même dans le Cap Corse. Toutefois, sur le reste du territoire, et notamment dans le centre de la Corse, les Seigneurs furent écrasés, de sorte que l'on appelait désormais, A Terra di Comune, en référence à la commune de Gênes. En effet, les révolutionnaires se sont ensuite placés sous la protection de Gênes.

Aujourd'hui, nous trouvons une statue, réalisée par Noël Bonardi, que l'on peut voir à la sortie du village d'Alando, non loin de l'ancien couvent d'Alando, également chargé d'histoire.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER