Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE HISTOIRE DES VILLES ET VILLAGES CORSES HISTOIRE D'ALBERTACCE

Histoire d'Albertacce

Dernière mise à jour de cette page le 05/11/2016

Cantons concernés : Niolu Omessa

Histoire d'Albertacce (source : site officiel de la commune d'Albertacce)

Albertacce se trouve dans une microrégion du Niolu, longtemps inaccessible d'où les envahisseurs n'ont jamais pu chasser les montagnards. Elle se trouve au cœur du Parc Naturel Régional de Corse
Elle couvre une superficie de plus de 9500 hectares dont les deux tiers sont couverts de foret de pins laricio. La géologie particulière de la haute vallée du Paglia Orba a joué un rôle très important dans l’occupation précoce de l’espace d’Albertacce. En effet les masses volcaniques du massif du Cintu ont très tôt intéressé l’homme qui s’y est installé dès le néolithique ancien (abri Albertini). Cette pénétration a été rendue possible par la vallée du Golu de sa source au Paglia Orba à son estuaire à la Marana. Le Golu est un marqueur incontestable de l’histoire de la commune.

La corse cismontica et la corse pumontica. La commune d’Albertacce s’inscrira très tôt dans cette dualité permanente qui en fait une commune a part. Elle est en effet une terre de la Corse du nord mais également une terre de la Corse du sud.

Terre de berger et d’agriculteurs la commune sera très tôt en communication avec tous les littoraux de corse. En effet des bergers de la commune descendaient depuis des millénaires sur les rivages de la Corse entière. Cette transhumance les mettra continuellement en contact non seulement avec les civilisations littorales mais également avec le courant culturel de tout le bassin méditerranéen. Elle résistera longtemps aux différentes invasions mais l’on peut vraisemblablement penser qu’il y a eu de multiples pénétrations qui ont forgé une identité propre à cette partie de la haute vallée du Golu. 

Les différents sites archéologiques ainsi que l’ancienne occupation de l’espace des hameaux comme Calasima, a Petra et Zitamboli où les terres des estives montrent une intensité importante quant à l’occupation de l’espace communal.

Elle souffrira lourdement de la répression génoise qui avait bien compris que ces bergers des montagnes étaient indomptables, les villages seront détruits et les populations déportées. Lors de la conquête militaire de la Corse par les troupes de Louis XV, Albertacce s’illustrera encore en livrant un des derniers combats longtemps après la chute de Pasquale Paoli.

Elle échappera aux tentatives d’industrialisation de la Corse et demeurera toujours une terre de bergers. Terre de résistance, elle a formé les hommes à son image et sera lourdement touchée par toutes les guerres coloniales ou mondiales que la France a menées. 1914/1918 sera catastrophique au plan démographique. La seconde guerre mondiale ne l’épargnera pas non plus et marquera définitivement sont déclin démographique.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER