Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE HISTOIRE CONTEMPORAINE CHEMINS DE FER DE LA CORSE: LE CONFLIT DE FÉVRIER 2013

Chemins de Fer de la Corse: le conflit de février 2013

Dernière mise à jour de cette page le 04/04/2016

Le dossier des chemins de Fer de la Corse n’a pas vraiment déraillé le 7 février 2013. Pourtant, on ne peut pas dire vraiment que les AMG 800 ont été remis sur les rails. Un coup de chauffe s’est en effet abattu sur l’Assemblée de Corse à l’occasion des questions orales à l’exécutif. Une question de Marie-Antoinette Santoni-Brunelli a en effet contraint l’Exécutif à se positionner sur la stagnation du conflit. Dans sa réponse, Paul-Marie Bartoli a redit ce qu’il affirmait depuis plusieurs jours, à savoir, qu’il est impossible de rouvrir des négociations. La réponse des grévistes ne s’est pas fait attendre ; une grille du Grand Hôtel a été abattue et les manifestants ont investi les locaux de la Collectivité, ce qui a provoqué un beau coup de gueule de Paul Giacobbi. Le temps passant, et l’heure du repas arrivant, les choses se sont malgré tout décantées. Rendez-vous a été pris avec le président de l’Office des Transports et les manifestants.

Découvrez le reportage d'Alta TV (source : Alta Frequenza), ci-dessous.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER