Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE 19E SIÈCLE FARINOLE JOSEPH-MARIE

Farinole Joseph-Marie

Dernière mise à jour de cette page le 23/12/2012

Cantons concernés : Bastia , Bunifaziu

Joseph-Marie Farinole est né à Bastia, à une date incertaine. En 1789 ou 1791. Il est décédé dans sa ville natale en 1887. Ce dernier fut militaire de carrière.

Joseph-Marie Farinole est le septième enfant de Vincent Farinole, un ancien membre du conseil supérieur de la Corse à la cour royale d'Ajaccio sous Louis XVI, et d'Angélique de Santini. Sa naissance est heureuse. En effet, il naît dans l'une des rares familles corses reconnues comme nobles par la monarchie. Cette famille se trouve donc dans la lignée des Bonaparte ou des Pozzo di Borgo.

Après une enfance en Corse, Joseph-Marie Farinole quitte son île afin d'apprendre les arts de la guerre. Sous le Premier Empire, il commence à officier dans quelques régiments où il fait ses premières armes. Puis, il rejoint la légion corse du roi Joachim Murat, à Naples. Il monte en grade, et devient capitaine au royal Corse du roi de Naples. Puis, Joachim Murat déclare la guerre à la France et à Napoléon, en 1813. Cette position pose un problème éthique à Joseph-Marie Farinole. Ce dernier refuse de faire la guerre à des compatriotes. De ce fait, il décide de quitter ses fonctions et de rentrer en France.

Sous la Restauration, il intègre l'armée française où il se couvre de gloire. Sous le Second Empire, Joseph-Marie Farinole devient gouverneur militaire de Bonifacio. Il est le dernier chevalier vivant de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER