Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE 19E SIÈCLE BONAPARTE JOSEPH

Bonaparte Joseph

Dernière mise à jour de cette page le 31/12/2012

Cantons concernés : Aiacciu , Corti

Joseph Bonaparte est né le 7 janvier 1768 à Corte et mort le 28 juillet 1844 à Florence. Ce dernier est est le frère aîné de Napoléon Bonaparte. Joseph Bonaparte est tout d'abord avocat, puis diplomate et soldat. Après une enfance à Ajaccio, aux cotés de son frère Napoléon, il quitte la Corse en même temps que ce dernier à l’adolescence. Sa vie sera très intimement liée à la réussite militaire et politique de Napoléon.

Après la brouille de la famille Bonaparte avec Pasquale Paoli, Joseph Bonaparte est destiné au barreau. Il rejoint alors la Provence. Le 1er août 1794, il épouse à Cuges-les-Pins, Julie Clary, fille d’un négociant de Marseille. Trois enfants sont conçus dans ce mariage : Julie Joséphine qui décède rapidement, Zénaïde Bonaparte et Charlotte Bonaparte.

Grâce à son frère, Joseph est nommé commissaire des guerres à l'armée d'Italie. Il est, en 1796, élu par la Corse député au Conseil des Cinq-Cents. Mais ce dernier ne peut pas y siéger avant le coup d'État du 18 fructidor an V, et ce, en raison de l'opposition des royalistes.

L’année suivante, en 1797, il commence une carrière diplomatique, à Parme, puis à Rome auprès de Pie VI. Mais ce dernier doit quitter la ville après l'émeute du 28 décembre 1797. Il retourne ainsi siéger au conseil des Cinq-Cents, sans pour autant exercer une influence politique particulière. Membre du Corps législatif et du Conseil d'État, Joseph se consacre principalement aux missions diplomatiques du Consulat et signe le traité de Mortefontaine  en 1800, avec les États-Unis, la paix de Lunéville en 1801, avec l'Autriche, et la paix d'Amiens, en 1802, avec le Royaume-Uni.

Lorsque l’Empire est proclamé en 1804, la carrière politique de Joseph Bonaparte prend alors une tournure inattendue. Lesenatus consultedésigne les potentiels héritiers du trône parmi la descendance de Joseph, Napoléon et Louis. Joseph devient de ce fait altesse impériale et porte le titre de prince français. Il assure même la régence de l'Empire en l’absence de son frère, pendant la campagne de 1805.

Le 31 mars 1806, Joseph Bonaparte devient roi de Naples. Il s’entoure d'une équipe très compétente (Saliceti, Roederer, Miot, Girardin, Dumas) et entreprend un certain nombre de réformes, réorganisant notamment le système judiciaire, éducatif et financier.

Le 5 juillet 1808, il remet son royaume à son beau-frère Murat. Joseph Bonaparte règne sous le nom de Joseph-Napoléon Ier lorsqu’il arrive en Espagne. Il entreprend là-aussi des réformes, mais ces dernières n’obtiennent pas le même succès qu’à Naples. Toutefois, il s’illustre en imposant l'abolition, en 1808, de l'Inquisition espagnole. Cette dernière, très pugnace et agressive, sera rétablie plus tard par Ferdinand VII.

Considéré comme un roi illégitime en Espagne, en 1813, Joseph Bonaparte rentre en France après la défaite de Vitoria. En 1814, il devient lieutenant-général de l’Empire. Après l’abdication et le dernier exil de son frère, il part pour Bordentown non loin de Philadelphie aux Etats-Unis. Après la mort de sa fille Charlotte Bonaparte, il revient en Europe afin de vivre en Angleterre, ou en Italie. C’est d’ailleurs en Italie qu’il s’éteint le 28 juillet 1844. Sa dépouille est ramenée en France, aux Invalides, où elle repose auprès de son frère Napoléon.

Voir Joseph Bonaparte roi d'Espagne, par François Gérard.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER