Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PERSONNAGES HISTORIQUES) HÉROS DE LA RÉSISTANCE CASANOVA DANIELLE (HÉROS DE LA RÉSISTANCE)

Casanova Danielle (Héros de la résistance)

Article contribution

Dernière mise à jour de cette page le 03/08/2013

Cantons concernés : Aiacciu

Née à Ajaccio, Danielle Casanova monte à Paris afin de réaliser des études de chirurgie dentaire. Cette dernière adhère rapidement à l'Union fédérale des Étudiants dont elle devient même une des dirigeantes. Elue dans le Mouvement de la Jeunesse communiste, elle dirige ensuite l'Union des Jeunes Filles de France. Puis, la Seconde Guerre mondiale commence. Après la défaite des troupes françaises en 1940, Danielle Casanova contribue à la reconstruction du Parti Communiste clandestin. Cette dernière s'occupe notamment des organisations clandestines des jeunes, des femmes et des intellectuels, ainsi que de la mise en place des premiers groupes armés. Mais la résistante est arrêtée en 1942 par la police française, puis, est livrée à la Gestapo. Internée à Fresnes, puis à Romainville, elle est ensuite déportée à Auschwitz le 24 janvier 1943. Affectée à l'infirmerie du camp, elle tente tant bien que mal d'aider ses compagnes malades. Danielle Casanova s'éteint du typhus le 10 mai 1943, l'année où son île, la Corse, chassait les fascistes les nazis de son sol.

Voir la maison natale de Danielle Casanova.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER