Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PERSONNAGES HISTORIQUES) HÉROS DE LA RÉSISTANCE CAMPANA JOSEPH (HÉROS DE LA RÉSISTANCE)

Campana Joseph (Héros de la résistance)

Article contribution

Dernière mise à jour de cette page le 14/01/2013

Cantons concernés : Bustanicu

Joseph Campana est né le 7 avril 1913, à Altiani. Ce dernier a été élu maire d'Altiani, pour la première fois en 1959, et est resté pendant des décennies à la tête de ce village, afin de devenir, à 88 ans, l'un des maires doyens en France.

Après une enfance au village, Joseph Campana a quitté la Corse pour s'engager dans l'armée, "comme le faisait bon nombre de Corses à l'époque", disait-il dans les colonnes de Corse Matin, en mars 2001. Pendant la guerre, il fut Officier de la Résistance pour des actes réalisés dans l'armée secrète des FFI. Il officiait sous le nom de "Capitaine Arthur". Il s'illustra alors, avec bravoure et courage. De ce fait, il sera ensuite décoré de la Croix de Guerre avec palme et Etoile d'argent à la croix du combattant volontaire de la Résistance. Il sera même élevé au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur.

Après la guerre, en 1945, Joseph Campana a retrouvé une vie civile des plus normales. Hôtelier en Haute-Savoie, puis transporteur dans l'Yonne, il a notamment géré une compagnie de taxis, une ligne d'autocars, et voyage partout en Europe. Joseph Campana reconnaît avoir pris goût à la politique à l'armée. Mais il faut attendre 1946 pour que ce dernier connaisse son premier mandat, au conseil municipal de Creuseilles, sous la bannière communiste. Militant au PC, il sillonna alors la France, de réunions en réunions. Par la suite, il quitta le Parti Communiste, tout en demeurant un homme de gauche affirmé.

En 1959, Joseph Campana vivait toujours sur le continent. Toutefois, on le sollicita à Altiani, afin de prendre la tête de la mairie. Il fut élu maire de son village natal. Quatre ans plus tard, en 1963, il décida de revenir définitivement en Corse. "A l'entame de mon premier mandat, il y avait tout à faire. Il n'y avait ni eau, ni assainissement, et le village n'était traversé que par des sentiers" avoue-t-il. Le nouveau maire dû donc s'employer à développer sa commune, à apporter du confort et de la commodité aux habitants d'Altiani.

Au final, Joseph Campana a participé à huit scrutins. Il n'a été contesté qu'une seule fois, en 1995. Il a également été conseiller général et régional.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER