Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PATRIMOINE) SITES HISTORIQUES SANT'ANTONE DI A CASABIANCA : LE COUVENT

Sant'Antone di a Casabianca : le Couvent

Dernière mise à jour de cette page le 29/06/2016

Cantons concernés : Castifau-Merusaglia , Orezza Alisgani

Sant'Antone di a Casabianca est sans doute le couvent le plus célèbre de Corse. Fondé en 1420 sur la commune de Casabianca, le couvent Sant'Antone est l'un des établissements de l'ordre des servîtes. Il connaît la tenue de nombreuses « consultes » ou réunions des insurgés corses à partir du XVIIIe siècle. Aujourd'hui en ruines, il ne reste de l'édifice que l'ossature principale accompagnée de son clocher, illustrée de fresques et de décorations encore nettement visibles. Le couvent est resté célèbre pour avoir accueilli en juillet 1755 une cunsulta où Pasquale Paoli fut proclamé Capugenerale di a Nazione Corsa, général en chef de la Nation Corse. Cette date marque le début de son règne ainsi que le début de l'indépendance de l'île, alors sous domination de la République de Gênes. Une plaque commémorative rappelle ces événements. Le couvent fût incendié et détruit sur ordre du conventionnel Salicetti, en l'An VIII de la république. Il était constitué d'une église qui contenait quatre chapelles, et de dépendances. Aujourd'hui, seuls subsistent l'arc doubleau, entre la nef et le chœur, ainsi que les murs périphériques. Le clocher à quatre niveaux, inscrit aux monuments historiques, ainsi que les ruines du couvent (01/1990) domine l'ensemble. Comme souvent en Corse, ce couvent à servi et sert encore de cimetière, et on peut voir, encore aujourd'hui, des tombes régulièrement fleuries.

Les dates les plus importantes de l'histoire du couvent.

  • Les 13, 14 et 15 juillet 1755, une assemblée réunit au Couvent (la Consulta di Sant' Antone di a Casabianca) porte Pasquale Paoli au rang de Général en Chef de la Nation corse.
  • En 1797, les insurgés de la Crucetta y tiennent régulièrement réunions et rencontres.
  • Le 5 mai 1976, naissance du FLNC qui y tient la première conférence de presse de son histoire.

Voir également le village de Casabianca

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER