Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PATRIMOINE) SITES HISTORIQUES PORTICCIO : TOUR DE CAPITELLO

Porticcio : Tour de Capitello

Article contribution

Dernière mise à jour de cette page le 05/04/2016

Cantons concernés : Aiacciu , Santa Maria Sichè

Elle se dresse sur la côte à l'embouchure du Prunelli, face au golfe d'Ajaccio, à l'entrée Nord de Porticcio. Il s'agit d'une tour ronde haute de 11 mètres. Avec ses 42 mètres de circonférence à la base, elle est plus importante que la plupart de ses consoeurs, et son architecture est cossue. Elle vit se dérouler un évènement important de la vie de Napoléon Bonaparte. Une insurrection des partisans de Pascal Paoli éclata dans l'île en 1793, suite à l'affaire de Sardaigne après laquelle celui-ci fut déchu de son commandement par la Convention devant laquelle il avait été traduit par l'intervention de Lucien Bonaparte, le frère de Napoléon. Les Bonaparte désormais «ennemis de Paoli» durent se réfugier aux Milelli, la « casa Buonaparte » ayant été pillée. Napoléon, jeune officier parvint à persuader les commissaires de la République de reprendre la ville. Une flotte fut donc envoyée dans la baie d'Ajaccio et Napoléon s'installa avec cinquante hommes dans la tour, avec le projet d'attaquer la ville par la terre. Mais la tour fut assiégée et le projet échoua. Napoléon parvint cependant à rejoindre la flotte et récupéra sa famille près de la tour. De là, ils gagnèrent Calvi puis Toulon. Napoléon ne revit la Corse qu'à son retour d'Egypte.

Source : Office du Tourisme.

Contribution : Monsieur Jean-Baptiste M et M. Yannick Bovay.

Cliquez sur les images ci-dessous pour les agrandir.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

COMMENTER

1 commentaire(s)

Capitelo

Bonjour,
Merci pour cet article, La Tour de Capitelo a appartenu a Jacques Clementi de Guitera, 2leveur et vigneron dans le golfe d’Ajaccio, il était mon arrière grand-père, aussi il loua ses chevaux pour le tournage du Napoleon d’Abel Gance en 1927 !
En 14 la tour a été réquisitionnée par l’armée, il a du la racheter après la guerre, en 39 idem, mais a la libération mon grand-père Dominique Peretti de Zevaco n’a pas voulu racheter, nous avons la chance d’être encore dans les parage de la tour avec nos prés à moutons : -)
Bien à vous,
José-Louis Ortas-Peretti

José-Louis Ortas-Peretti, le 12/05/2013