Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PATRIMOINE) SITES HISTORIQUES EGLISE CONVENTUELLE SAINT-FRANÇOIS DE CANARI

Eglise conventuelle Saint-François de Canari

Article contribution

Dernière mise à jour de cette page le 25/04/2013

Cantons concernés : Sagro di Santa Giulia

Edifice du XIIIe siècle, l'actuelle église paroissiale. Elle appartenait autrefois au couvent de Canari construit en 1506 et ruiné depuis le XIXe siècle. L'église conventuelle Saint-François au décors baroque était l'une des plus grandes du diocèse du Nebbiu. Elle renferme les œuvres classées Monuments historiques, toutes propriété de la commune, ci-après :

- tableau Saint Michel peseur des âmes et vainqueur du dragon en bois peint, doré, de la fin XVe siècle, classé le 7 mars 1957.
- panneau Christ en Croix habillé ou saint Vou peinture sur bois doré, classé le 7 mars 1957.
- plaque funéraire en marbre sculpté des Armoiries représentant l'emblème franciscain, datant de 1754, classée le 6 novembre 1942.
- plaque funéraire en marbre sculpté des Armoiries datant de 1570, classée le 6 novembre 1942.
- croix d'autel en cuivre gravé, œuvre de Iusto Antonio 1560, classée le 16 mars 1908.
- panneau "L'Annonciation, L'Assomption, saint François-d'Assise et saint Bernardin de Sienne, Le Christ au Jardin des Oliviers" en bois peint, de l'École italienne du XVIe siècle, classé le 16 mars 1908.
- dalle funéraire de Horatio Santelli Cenci et de Vittoria dei Gentili, sa femme, en marbre blanc portant les armoiries et l'inscription Sepultora Horatio Cenci, uno dei signori di Canari e Vittoria deli Gentili (Vittoria dei Gentili, femme de Horatio Santelli Cenci, est morte le samedi 7 juillet 1595), classée le 16 mars 1908.
- statuette de saint Roch en marbre blanc du XVIe siècle, classée le 16 mars 1908.
- tabernacle du maître-autel en bois taillé, doré du XVIIe siècle, classé le 24 juillet 2002.

L'ancien couvent Saint-François a été réhabilité en structure d'accueil (gîtes ruraux). Il abrite également le Conservatoire du Cap Corse.

Contribution:  Pierre Bona. Cliquez sur les images ci-dessous pour les agrandir.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER