Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PATRIMOINE) FORTS, CHÂTEAUX ET CITADELLES LE FORT DE PASCIOLO

Le Fort de Pasciolo

Dernière mise à jour de cette page le 04/11/2016

Cantons concernés : Venacu

Le fort de Vivario, qui porte également le nom de redoute de Pasciolo, se trouve aujourd'hui ruiné. Nous pouvons toujours le voir bien distinctement si l'on prend la route Nationale pour franchir le col de Vizzavona. Cet édifice a été construit en 1771, à presque 800 mètres d'altitude, peu après la défaite des troupes de Pasquale Paoli, à Ponte Novu. Ce fort se trouve sur un piton rocheux entouré d'une courtine, avec une citerne souterraine. Ce fort, qui avait une utilité militaire, permettait aux troupes françaises de "pacifier" (c'était le mot employé) la Corse et de poursuivre les fidèles de Pasquale Paoli. Ce fort pouvait abriter une garnison ordinaire d'une cinquantaine d'hommes, voire même de plus de 80 en cas de nécessité. Plus tard, sous l'Empire, le général Morand transforma ce fort de Vivario en prison. En 1849, il était déjà ruiné. Aujourd’hui, les ruines de ce fort appartiennent à une personne privée. Malgré son état de délabrement, il est protégé et classé Monument historique par arrêté du 25 mars 1977.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER