Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PATRIMOINE) FORTS, CHÂTEAUX ET CITADELLES LE FORT DE MATRA

Le Fort de Matra

Dernière mise à jour de cette page le 22/06/2016

Cantons concernés : Moïta Verde

Le Fort Matra se trouve sur la commune d'Aléria. Classé monument depuis 1962, sa construction remonte à la période génoise, au XIVe siècle. Un escadron de cavalerie y était affecté, avec pour mission de surveiller les territoires de l'arrondissement, la côte orientale et la région des étangs côtiers. Son importance militaire dérivait de sa position stratégique, au sommet d'une colline surplombant la plaine environnante. Au cours des siècles, le fort est devenu un dépôt d'armes pour les Génois ; c'est pour cette raison qu'il a été partiellement détruit en 1729, par les Corses qui s'étaient rebellés. Ce dernier passe ensuite à la puissante famille Matra.

Le plus connu des Matra fut Mario Emmanuel, qui fut l'un des généraux électif de Corse, mais qui lutta contre Pascal Paoli pour la suprématie que ce dernier avait remporté. Son esprit partisan le conduisit à prendre fait et cause pour les Génois, afin d'en obtenir du soutien. Il fut tué le 28 mars 1757, mais le fort est resté en possession de sa famille.

Plus récemment, en 1963, année suivante qui suivit son classement, le fort a devient le siège d'un dépôt de fouilles archéologique pour les opérations conduites dans les environs, et notamment pour les investigations conduites sur le site de l'ancienne cité antique d'Aléria. Aujourd'hui, le fort de Matra est un musée.

Aujourd'hui, le fort d'Aléria (ou fort de Matra) est un musée très prisé des visiteurs (musée Jérôme Carcopino). A ses abords, nous pouvons également découvrir l'ancienne Alalia antique, fondée par les Phocéens, puis habitée par les Romains (site antique d'Aléria). Visite du Fort d'Aléria et des environs en images.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER