Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PATRIMOINE) FORTS, CHÂTEAUX ET CITADELLES CORTE : HISTOIRE DE LA CITADELLE DE VINCENTELLO D'ISTRIA

Corte : histoire de la citadelle de Vincentello d'Istria

Dernière mise à jour de cette page le 10/11/2016

Cantons concernés : Corti

Corte du 18e siècle à nos jours (source : site officiel de la municipalité de Corte)

La Citadelle, caractéristique principale de la ville, est en effet la seule citadelle à être construite à l’intérieur des terres. Le piton était déjà fortifié au IXème siècle, mais c’est en 1419 que Vincentello d’Istria, Vice-Roi de Corse pour le Roi d’Aragon s’en rendit maître et fit construire la citadelle actuelle, du moins la tour (appelée Nid d’Aigle), qui à l’extrémité du rocher se dresse comme une figure de proue. On y accède par un escalier en marbre depuis la Restonica. Cette place forte sera ensuite occupée, par intermittence, par les seigneurs féodaux corses, les génois puis les français. L’enceinte de la Citadelle renfermait des maisons ainsi qu’une chapelle. L’ensemble fut remanié sous Louis XV, puis sous Louis XVI, la Corti - Storia è Patrimoniu Page 9 grande caserne fut construite. Mais ce fut Louis Philippe qui lui donna son profil actuel. Et, voulant en préciser les limites, il fit démolir les maisons comprises dans l’enceinte ainsi que la chapelle. Les habitants expropriés occupèrent alors dans le quartier des Lubiacce l’immeuble dit « des 300 propriétaires » construit à cette occasion. Les bâtiments militaires furent alors occupés par une partie des garnisons de la ville, puis convertis en prison centrale pour les détenus politiques. Pendant la guerre 39-45, sous l’occupation italienne, des patriotes corses y furent incarcérés. La Citadelle fut occupée dès 1962 par la Légion Étrangère qui s’était repliée d’Algérie. En 1983, année de départ de la Légion étrangère, l’édifice appartient de nouveau à la Ville et l’on peut visiter le Nid d’Aigle, point culminant de la Citadelle, qui offre une vue panoramique sur la ville et ses environs. Aujourd’hui la Citadelle appartient à la Collectivité Territoriale de Corse qui a installé dans les remparts le premier musée d’anthropologie de la Corse, le Musée de la Corse – rebaptisé Jean-Charles Colonna, du nom d’un ancien maire de la ville. L’enceinte de la Citadelle comprend également aujourd’hui le F.R.A.C (Fonds Régional d’Arts Contemporain) et des bâtiments administratifs.

Textes et Sources :

-Jean Suberbielle Histoire de Corte et des Cortenais (la marge édition, 1989) 
-Société historique de Corte (Pr Jean Cancellieri) 
-Service Culture et Patrimoine, Mairie de Corte 
-Alexandra Willaume-Albertini, Adjointe déléguée à la culture et au patrimoine historique.

Liens associés : 

Corte au moyen-âge
Corte du 18e siècle à nos jours
Corte : histoire de la citadelle de Vincentello d'Istria
Corte, Napoléon et les Bonaparte 

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER