Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PERSONNAGES HISTORIQUES) VINCENTELLO D'ISTRIA (1380-1434) VINCENTELLO D'ISTRIA AU SOMMET DE SA PUISSANCE (1419-1426)

Vincentello d'Istria au sommet de sa puissance (1419-1426)

Dernière mise à jour de cette page le 31/03/2016

Cantons concernés : Borgu

Malgré ses problèmes internes, Gênes réagit sans tarder, et charge Andria Lomellini de rétablir la situation. En septembre 1419, ce dernier débarque sur l’île avec des troupes lourdement armées et bien payées. Appuyés par les seigneurs du Cap, défavorables à Vincentello, les Génois livrent une guerre impitoyable à Vincentello, en 1419, puis 1420. Dans ce contexte, pour le moins agité et violent, Vincentello trouve un point d’appui essentiel à Corte. Lomellini tente de faire tomber la citadelle, mais connaît un échec et doit se replier. Vincentello gagne du terrain, et en 1420, met le siège devant Biguglia. Une grande bataille se profile. Gênes envoie des centaines de soldats, afin de porter secours au gouverneur Lomellini. Lors de ce siège, Giovanni della Grossa se trouve au coté de Vincentello. In fine, les soldats de Vincentello parviennent à pénétrer dans le château de Biguglia et à faire prisonnier le gouverneur génois.

En faisant tomber Biguglia, et en capturant Lomellini, Vincentello devient le maître de (presque) toute la Corse. Seules les citadelles résistent. A la fin de l’année 1420, le roi Alphonse V participe en personne au siège de Calvi, et remporte à son tour une victoire. Le roi tente ensuite de faire tomber Bonifacio, mais face à la résistances des Bonifaciens, il se retire. Ces interventions démontrent toute l'attention de porte la couronne d'Aragon aux affaires corses. Mais lorsque Alphonse V est appelé à d'autres obligations, il laisse le commandement à Vincentello, afin qu'il poursuive les opérations.

Vincentello doit se résigner. Il abandonne un temps son projet de soumettre Calvi et Bonifacio. Il établie un véritable programme d'administration princière, et gouverne la Corse comme bon lui semble. Il est maître des principaux châteaux de Corse et a pour ambition de soumettre les dernières seigneuries indépendantes. En 1426, il fait enfin tomber la seigneurie de la Rocca et fait capturer Rinuccio de Leca. Pour assoir sa domination sur l'île, il nomme des officiers qui vont administrer en son nom. Enfin le Comte et vice-roi de Corse organise à Corte un concile provincial.

Suite

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER