Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES MOÏTA – (MOITA)

Moïta – (Moita)

Dernière mise à jour de cette page le 19/01/2017

Cantons concernés : Moïta Verde

Nom : Les Moïtais (I Muitinchi)

Département : Haute-Corse

Code postal : 20270

Canton : Moïta-Verde

Superficie : 5,71 km2

Altitude : 220 à 1160 mètres

Population : 1962 : 215. 1982 : 164. 2008 : 83 habitants

Autrefois : Ce village se trouve à l'orée de la Castagniccia, sur un territoire de moyennes collines et de vallons. Ce dernier fit parti, il fut un temps, de l'ancienne piève de la Serra. Du temps de Pasquale Paoli, les habitants de Moïta prirent le parti du Babbu, contre les Génois. Il faut aussi retenir de l’histoire de cette commune, qu’elle a sans doute accueilli en 1836, Padre Albini, qui est aujourd'hui béatifié.

Aujourd’hui : Après avoir souffert du phénomène de désertification, le village se tourne aujourd’hui vers un tourisme vert, favorisé par son environnement naturel. L'église Saint-Siméon, de style baroque, contient des objets classés. On trouve également sur cette commune une fontaine aux « trois gueules de lion » qui fait la fierté des villageois.

Personnages : Andrei, baron Morandini, Padre Albini.

Industrie ou activité : Elevage (porcs, chèvres, vaches), tourisme (gîtes communaux, restaurants, chambres d’hôtes), artisanat.

Principaux cours d’eau : Bravone, Valle Sottana (ruisseau), Siala (ruisseau).

Principaux hameaux : Casanova.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

COMMENTER

2 commentaire(s)

Moita et sa nature

Ma mere [native de Moita] nous parlais de la nature 100% pure et saine de Moita et ses environs.[ Ce qui fait aujourd'hui une ecologie incontournable ]

Simon CASANOVA, le 05/05/2013

Moita et sa nature

Ma mere [native de Moita] nous parlais de la nature 100% pure et saine de Moita et ses environs.[Ce qui donne aujourd'hui un eco-systeme incontournable.]

Simon CASANOVA, le 05/05/2013