Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL SPORT (SAUF FOOTBALL) FIGURES DU SPORT PAPI CLAUDE

Papi Claude

Dernière mise à jour de cette page le 07/04/2016

Cantons concernés : Bastia , Porti Vechju

Claude Papi, est né le 16 avril 1949 à Porto-Vecchio. C'est à Porto-Vecchio qu'il grandit avant de débuter sa carrière professionnelle au SC Bastia, en 1968. Il y a croise l'AC Ajaccio, et participe aux premiers grands derbys corses de première division. Il accède donc en première division avec Bastia en 1968, puis joue la finale de la coupe de France contre l'Olympique de Marseille en 1972. Claude Papi évoluait au poste de meneur de jeu, au milieu de terrain. Adroit, mais surtout doté d'une formidable vision du jeu, Claude Papi s'est enrichi de l'arrivée, à Bastia, de nombreux grands joueurs, comme Dragan Dzajic, Jacques Zimako ou François Félix. C'est en 1976-1977 que sa carrière prend une nouvelle dimension. Cette année là, le club bastiais marque la bagatelle de 82 buts et accroche la troisième place de première division. Les portes de la coupe d'Europe s'ouvre de nouveau pour Claude Papi et ses partenaires. La campagne européenne qui suivit marqua les esprits. Mené par un Claude Papi étincellant, le SC Bastia réalise un parcours brillant. Aux cotés de joueurs tels de Johnny Rep, Merry Krimau, Félix Lacuesta, Yves Mariot et Charles Orlanducci, l'équipe bastiaise élimine tour à tour Lisbonne, Newcastle, Torino, Iena, Zurich avant de perdre la finale contre les néerlandais du PSV Eindhoven. Claude Papi marque 7 buts lors la campagne européenne, faisant de lui l'un des meilleurs buteurs du vieux continent. C'est fort logiquement qu'il est donc sélectionné pour la coupe du monde 1978 qui se déroule en Argentine. Il y dispute notamment le dernier match contre la Hongrie, en tant que titulaire, avant d'être remplacé à la mi-temps par Michel Platini. En 1981, Claude Papi remporte la coupe de France, contre l'AS Saint-Etienne. Toutefois, blessé au parc des Princes, c'est des tribunes qu'il assiste au triomphe de ses couleurs. Il aura disputé 421 matchs en faveur du SC Bastia, son club de toujours, pour un total de 114 buts. En 1983, alors qu'il est un jeune retraité, Claude Papi décède à la suite d'une rupture d'anévrisme. Il demeure à ce jour, sans doute, le plus grand joueur corse de tous les temps.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER