Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL POLITIQUE ET PERSONNALITÉS PUBLIQUES LIVRES D'OPINION GÉOPOLITIQUE DE LA CORSE

Géopolitique de la Corse

Dernière mise à jour de cette page le 05/01/2013

De Joseph Martinetti et Marianne Lefevre.

Présentation de l'éditeur

Particulièrement complexe, le cas corse constitue un véritable défi pour l'analyse géopolitique. En retour, l'apport de celle-ci n'est pas inutile pour combler les fossés d'incompréhension qui entravent l'avenir de l'île de Beauté. L'émergence d'un nationalisme régional dans les années 1960 s'est traduite par le retour de la violence au cœur des pratiques politiques et sociales. La revendication d'autonomie, voire d'indépendance, justifie pour une minorité une " lutte armée " qui s'acharne à mimer le schéma décolonisateur du milieu du XXe siècle. La voie de la démocratie se révèle ainsi bien étroite pour cette microsociété qui peine à s'émanciper des logiques de solidarité clanique. Quant au pouvoir central, pris par le goût des combinaisons obscures, il n'a pas toujours poussé... à la démocratie. Prisonnière d'un paradoxe qui consiste à la fois à réclamer moins d'État et plus d'État, la société corse s'inscrit dans un monde à part dont les sociétés du Mezzogiorno italien sont l'élément principal. Mais elle exacerbe par cela même les tensions d'une société française qui, entre intégration européenne, mondialisation et affirmations communautaires, tente de redéfinir le rôle de l'État pour assurer la cohésion de la nation.

  • Broché : 258 pages
  • Editeur : Armand Colin (24 octobre 2007)
  • Collection : Perspectives géopolitiques
  • Langue : Français
  • ISBN-10:2200350988
  • ISBN-13:978-2200350987
Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER