Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE PRÉHISTOIRE PREMIERS ANCÊTRES

Premiers ancêtres

Article contribution

Dernière mise à jour de cette page le 31/03/2016

L'Homme n'est pas né en Corse

Montagne dans la mer, île importante, une des principales de la Méditerranée, la Corse "c'est d'abord une terre où l'on se rend, vers laquelle on se dirige". Elle est située au sein d'un exceptionnel réseau de voies maritimes. Divers peuples légendaires ou attestés ont accosté : selon les légendes, Ibères, Libyens, Shardanes, Méoniens, et plus proches, Phocéens, Étrusques, Carthaginois, Syracusains, Vandales, Goths, Byzantins, Lombards ou Sarrasins, Pisans ou Génois, Français...

Autour de 600 000 ans avant J.-C.

Séparation de l'ensemble Corse-Sardaigne du continent européen. Isolement de la faune insulaire.

Autour de 60 000 ans avant J.-C.

Premiers indices d'une présence humaine dans l'île.

50 000 ans et 9 000 ans av. J.-C

L'Homme apparaît en Corse à une époque encore indéterminée. Le premier indice de sa présence pendant le paléolithique : la grotte de Macinaghju (Ruglianu), grotte de la pointe de la Coscia proche de la marine de Macinaghju.

Les ancêtres connus : deux femmes !

Au Prénéolithique, la Dame de Bunifaziu, d'Araguina Sennola (6570 Av. J.C) et celle de Torre d'Aquila, commune de Pietracorbara (Cap Corse) : économie prédatrice. Au Néolithique, les populations vivaient avec des contacts avec l'extérieur. Le "néolithique cardial" prouve la diffusion d'un style tyrrhénien de culture où la céramique est décorée par le cardium. La présence de roches importées, comme l'obsidienne sarde et le silex, témoigne sinon d'un commerce, tout au moins de relations et d'échanges.

A l'époque, les populations de l'île vivaient de pêche et de chasse, de la cueillette du miel et de fruits naturels.

Les grottes aménagées sous des rochers escarpés leur servaient de logement et même de sépulture. Pour gratter, sculpter, couper et trouer, ils adoptaient les outils faits d'éclats de quartz.

L'arrivée des premiers néolithiques de la civilisation cardiale, tout au début du VIe millénaire, tendrait à prouver que les Corses préhistoriques ont adopté le mode de vie et la civilisation matérielle des nouveaux venus. Les Corses préhistoriques assimilaient les hommes venus d'ailleurs pour faire progresser leur propre civilisation.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER