Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE PRÉHISTOIRE ARCHÉOLOGIE EN CORSE: UNE PASSION INSULAIRE

Archéologie en Corse: une passion insulaire

Article contribution

Dernière mise à jour de cette page le 31/03/2016

Par Lisa D'Orazio,Journal de la Corse (19 octobre 2012).

Lors des journées du patrimoine 2012, nous avons pu constater l’intérêt jamais démenti des Corses pour l’archéologie et au-delà pour leur patrimoine. Ainsi, les jeunes générations sont aujourd’hui déjà fascinées par cette discipline. Cet intérêt est aujourd’hui cultivé et entretenu par plusieurs associations, notamment l’A.PA.U.C. (Association pour la Promotion de l’Archéologie Universitaire Corse) créée en 2002 par des enseignants-chercheurs et des étudiants de l’Université de Cors, ainsi que par des chercheurs en archéologie et dont le Président est Roland Rinaldi. Antonia Colonna, docteur en Archéologie, ingénieur de recherche à l’UMR CNRS 6240 LISA de l’Université de Corse a accepté de répondre à nos questions.

Depuis quand existe cette association, ses buts, son développement ?

Cette association s’est donnée comme objectif de valoriser le patrimoine archéologique de la Corse par  la réalisation d’opérations archéologiques sur l’ensemble de l’île.  Ces opérations consistent à effectuer des fouilles et des sondages sur des sites archéologiques ainsi que des prospections – inventaire. Elle  a  comme objectif de promouvoir l’Archéologie Universitaire Corse par le biais de colloques, de publications de livres et livrets, d’expositions de photographies et d’interventions sur l’archéologie expérimentale. Elle a permis, notamment, de réaliser des expositions sur l’archéologie du Nord de la Corse et sur l’archéologie expérimentale à l’Université de Corse. Ces expositions ont été présentées aux établissements scolaires d’Ile-Rousse, Moltifao, Ponte-Leccia, Morosaglia ainsi que dans plusieurs communes du Nord de la Corse (Calacuccia, Corte, Calvi, Galeria, Saliceto, Montemaggiore…) par les étudiants de l’Université. 

Comment expliquer l’Intérêt pour l’archéologie en Corse ?

Notre objectif est d’intéresser le grand public et les scolaires à la sauvegarde et à la valorisation  du patrimoine archéologique insulaire. C’est en réalisant  des opérations archéologiques puis en animant des conférences et  en publiant des ouvrages que nous pouvons faire connaitre le patrimoine archéologique insulaire. C’est aussi par des opérations ponctuelles telles que les journées du patrimoine que nous valorisons par le biais d’ateliers pédagogiques ce patrimoine. L’ensemble de ces actions permet de sensibiliser  à la protection des monuments et sites archéologiques et surtout faire connaitre notre histoire au grand public.

Vous avez très présents sur le terrain pour les Journées du Patrimoine : quels types d’activités proposez-vous et surtout à quels publics ?

Nous participons aux Journées du Patrimoine depuis de nombreuses années en collaboration avec la Collectivité Territoriale de Corse. Nous avons essentiellement présenté des animations sur les sites archéologiques de Cauria et d’Aleria. Les animations proposées lors des Journées du Patrimoine étaient dédiées aux enfants, nous avons proposé les fouilles factices où les enfants ont pu découvrir et appréhender les gestes et les travaux des archéologues lors de fouilles ; nous avons proposé une autre année sur le site d’Aleria un atelier sur la cuisine Antique où nous avions présenté une exposition sur l’alimentation à l’époque romaine, avec une dégustation de mets de l’antiquité (patina de poires, fruits au miel, hydromel…). Cette année, nous avons réalisé un jeu de pistes sur le site archéologique d’Aleria. Cette animation était proposée aux enfants à partir de 5 ans. En costumant les garçons en légionnaires romains et  les filles en jeunes romaines, nous avons voulu que les enfants puissent s’immerger dans la vie quotidienne des habitants de la cité d’Aleria et prendre connaissance par le jeu des différents lieux et monuments et de leurs fonctions. (le forum, les tabernae…). De nombreux enfants ont pris part à ce jeu de piste et ont ainsi pu découvrir la cité d’Aleria et la vie des habitants.

Les événements à venir ?

Nous nous impliquons auprès des scolaires en réalisant des ateliers pédagogiques, notamment auprès des classes de primaire. Nous leur proposons de nombreux et différents ateliers, la fouille factice, les poteries préhistoriques … Nous nous impliquons aussi au niveau de la recherche en réalisant chaque année des opérations de terrains sur l’ensemble de l‘île. Certains de nos membres ont pu réaliser des fouilles archéologiques sur des sites de hautes montagnes, d’autres dans le Cap Corse,  en Balagne, ou bien encore dans le Niolu. Ces opérations sont des fouilles programmées financées par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et la CTC avec une participation de certaines municipalités. Certains de nos membres réalisent des prospections inventaires sur différentes communes (Ville di Paraso, Cervione, Corte, Moltifao…) afin de compléter la carte archéologique nationale.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER