Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE 18E SIÈCLE NAPOLÉON: UNE VIE AJACCIENNE

Napoléon: une vie ajaccienne

Dernière mise à jour de cette page le 31/03/2016

Cantons concernés : Aiacciu

Un 15 août 1769, à Ajaccio

Napoléon Bonaparte naît le 15 août 1769 à Ajaccio. Après Joseph Bonaparte, il s’agit du deuxième enfant d’un jeune couple, Letizia (19 ans) et Carlo Bonaparte (23 ans). Le nourrisson doit son prénom à son grand oncle, Napoléon Buonaparte, un Ajaccien mort auprès du Babbu di a Patria, Pasquale Paoli, en 1767 à Corte. Ce dernier, fut, pour Letizia, « un héros de la révolution corse ».

Naître un 15 août à Ajaccio est lourd de sens. Le 15 août, est le jour de l’Assomption. Depuis plus d’un siècle, tous les 18 mars, les Ajacciens célèbrent A Madunnuccia. En 1656, les Magnifiques Anciens déclarent que la Vierge Marie a sauvé la ville d’une épidémie de peste particulièrement menaçante en Méditerranée. Depuis, les Ajacciens consacrent la Ville au culte de Notre Dame de la Miséricorde, celle-là même qui entendit les prières et qui épargna la ville du fléau. En 1769, Ajaccio est toujours une petite ville, qui ne compte que 4.000 âmes environ.

Letizia est une jeune maman, remarquée pour sa beauté naturelle et sa grâce. Dans son Médecin de campagne, Balzac dit à propos de Letizia, qu’elle « était la plus belle femme de son temps et une finaude (qui) eut la réflexion de le vouer à Dieu, pour le faire échapper à tous les dangers de son enfance et de sa vie, parce qu’elle avait rêvé que le monde était en feu le jour de son accouchement. C’était une prophétie ! Donc elle demande que Dieu le protège, à condition que Napoléon rétablira sa sainte religion qui était alors par terre ». Pour Letizia, cet enfant là, né le 15 août, ne peut être que son préféré. Un lien très fort unira toujours l’enfant à sa mère.

Carlo Bonaparte et Letizia Ramolino

Napoléon est donc le second d’une famille nombreuse. Il y a tout d’abord Joseph (1768), né à Corte, au moment où ses parents y résidaient aux cotés de Pasquale Paoli. Puis Napoléon. Viennent ensuite Lucien (1775), Maria Anna (dite Elisa, 1777), Louis (1778), Maria Paola (dite Pauline, 1780), Maria Annunziata (dite Caroline, 1782) et Jérôme (1784), soit huit enfants en tout.

Napoléon est entouré d’amour et jouit d’une cellule familiale forte. En 1769, son père, Carlo, dont la famille (Bonaparte) est installée à Ajaccio depuis le début du XVIème siècle, a 23 ans. Intelligent et doté d’un sens du devoir remarquable, Carlo Bonaparte a notamment fréquenté l’Université de Pasquale Paoli, à Corte, puis l’Université de Pise, afin de devenir docteur de droit, et de s’installer comme avocat dans sa ville natale. Letizia quant à elle, née Ramolino, n’a que 19 ans lorsqu’elle met au monde son second enfant. Cette dernière est alors considérée comme l’une des plus jolies femmes d’Ajaccio, « belle comme les amours », d’une « beauté parfaite », brune aux yeux noirs avec des dents « les plus jolies du monde ». Le comte de Colchen parle notamment de l’élégance de sa taille, l’éclat de son teint, la régularité et la délicatesse de ses traits.

A l’âge de 14 ans, elle tombe amoureuse de Carlo. L’union entre les deux jeunes gens est une évidence, d’autant que les familles se connaissent et s’apprécient. Le contrat de mariage est favorable à Carlo. C’est la première fois qu’un Bonaparte épouse une femme aussi aisée. « Ma mère est une femme de beaucoup d’ordre et de grande vertu. Mais, comme toutes les mères, elle aimait inégalement ses enfants ; ainsi Pauline et moi étions ses favoris : Pauline parce qu’elle était la plus jolie et la plus gracieuse ; moi, peut-être par un de ces instincts de la nature qui lui disait que je serai le créateur de la grandeur de son sang » écrit Napoléon qui avouera plus tard : « Je dois tout à ma mère ».

Suite - « Je suis né quand la patrie périssait »

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER