Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE 18E SIÈCLE CASA BONAPARTE

Casa Bonaparte

Dernière mise à jour de cette page le 31/03/2016

Cantons concernés : Aiacciu

A sa naissance, Napoléon est mis dans un berceau traditionnel corse, en noyer. Il a alors pour nourrice une certaine Camilla Ilari, née Carbone. Ce dernier a les yeux bleu-gris, comme son père, et les cheveux châtains comme sa mère. De sa mère, il hérite également d’une taille petite. Le 21 juillet 1771, Napoléon est baptisé en la cathédrale d’Ajaccio. Geltruda Bonaparte, sa tante, devient sa marraine. C’est le très révérend père Gio Batta Diamante, économe de la cathédrale et du diocèse d’Ajaccio qui baptise le futur empereur, et qui rédige son acte de baptême. L’enfant est heureux et équilibré. Ses parents s’aiment sans doute d’un amour sincère et la famille est nombreuse. « Ma grand-mère était fort âgée et courbée » écrira Napoléon. Pourtant, elle n’avait que cinquante ans. « Elle marchait avec une canne et sa tendresse pour nous la portait toujours à nous apporter des bonbons, ce qui n’empêchait pas Pauline et moi de la suivre par derrière en la contrefaisant ». Napoléon est donc un enfant comme les autres, un Ajaccien, qui découvre la vie dans un cadre plutôt agréable, celui d’une ville méditerranéenne fort charmante, et entouré d’une famille soudée. L’enfant va même connaître deux de ses quatre arrière-grands-pères (Giovan Agostino Ramolino, dit Gio, et Giuseppe Maria Pietrasanta, un notaire ajaccien), mais aucun de ses grands-pères toutefois. Mais on y découvre aussi, des arrières-grands-mères. Tout ce petit monde se retrouve régulièrement à la casa Bonaparte de la rue Malherba. C’est d’ailleurs dans cette maison familiale, que la jeune Letizia a donné vie à presque tous ses enfants.

La casa Bonaparte a une importance considérable dans l’éducation du jeune Napoléon. Cette dernière se trouve au cœur d’Ajaccio, située entre la strada Bonaparte, la strada del Pevero (la rue du Pauvre) et la rue du Dôme-de-la-Cathédrale. Mais surtout, la casa Bonaparte est grande et belle. Il s’agit donc d’une maison bourgeoise.

Suite - Louis-Charles Marbeuf et Letizia Bonaparte

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER