Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE 18E SIÈCLE BONAPARTE LETIZIA (NÉE RAMOLINO)

Bonaparte Letizia (née Ramolino)

Dernière mise à jour de cette page le 31/12/2012

Cantons concernés : Aiacciu

Maria Letizia Bonaparte, née Maria-Letizia Ramolinole le 24 août 1750, morte le 2 février février 1836, est la mère de Napoléon Ier, connue sous son titre de Madame Mère. Cette dernière est la fille de Jean-Jérôme Ramolino et d'Angela Maria Pietra-Santa. Après le décès de son époux, cette dernière se remaria avec un officier suisse, François Fesch, avec qui elle aura un nouveau fils, Joseph Fesch, futur cardinal et primat des Gaules).

Letizia est présente aux cotés de Carlu Bonaparte, son premier mari, dans la résistance des Corses à l'annexion par la France en 1768. Elle fréquente notamment Pasquale Paoli, à qui elle rend visite à Corte. Elle est enceinte de Napoléon lorsque les événements de Ponte Novu se déroulent.

Après le désastre de Ponte Novu, et la défaite des troupes de Paoli, elle se retire avec son mari sur le sommet del Monte Rotondo, ayant reçu du comte de Vaux des passeports pour se rendre à Ajaccio. Pendant un temps, les Napoléon songe à suivre Paoli dans son exil, mais finalement, convaincu par Lucien Bonaparte, archidiacre d’Ajaccio, la famille demeure sur Ajaccio.

On dit de Letizia qu’elle fut une mère très dure avec ses enfants. Après la mort de son premier mari, Carlu Bonaparte, Letizia connaît la pauvreté. De plus, en 1793, elle doit fuir la Corse qui se soulève de nouveau et s'installer à Marseille dans l'hôtel de Cipières. Elle s’élève socialement lorsque son fils Napoléon connaît la gloire, militaire tout d’abord, puis politique.

Letizia Bonaparte aurait, d’autre part, mal vécu l’union de son fils Napoléon, avec Joséphine de Beauharnais, en 1796. Contrairement à ce que peut laisser croire le célèbre tableau de David, elle n'assiste d'ailleurs pas au sacre de son fils en 1804, en raison de leurs désaccords sur son mariage et son couronnement.

Malgré ces frictions, Letizia est élevée par décret du 23 mars 1805, au rang d'Altesse impériale et Madame Mère. Elle s'installe au château de Pont-sur-Seine, offert par son fils, et demeure à l'Hôtel de Brienne lors de ses rares visites à Paris.

Les exils de Napoléon sont mal vécus. Elle se met sous la protection du Pape et s'installe à Rome, d'abord au palais Falconieri chez son demi-frère le cardinal Joseph Fesch, puis au palais Rinuccini. C'est à Rome, qu'elle apprend la mort de son fils Napoléon le 5 mai 1821 et qu'elle décède le 2 février 1836. Enterrée tout d’abord à Corneto, sa dépouille est ensuite transférée à Ajaccio en 1851, puis à la Chapelle impériale en 1860 sur l'ordre de son petit-fils Napoléon III.

Voir Letizia Ramolino, par Charlotte Bonaparte, sa petite-fille.

Voir le portrait de Letizia Bonaparte, par Robert Lefèvre.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER