Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PATRIMOINE) EGLISES, CHAPELLES ET COUVENTS ÉGLISE SANTA GHJULIA DE NONZA

Église Santa Ghjulia de Nonza

Article contribution

Dernière mise à jour de cette page le 10/05/2013

Cantons concernés : Sagro di Santa Giulia

L'église Santa Ghjulia de Nonza est située au centre du village, dans le quartier de Piazza. D'architecture classique, cette ancienne piévane a été édifiée au XIVe siècle en remplacement d'un édifice du IXe siècle élevé sur les bases d'un sanctuaire du IVe siècle ruiné en 734 par les Sarrasins. En 303 sainte Julie était la patronne de la Corse et de Livourne.

Après le Concile de Trente, vers 1575, l'église Santa Ghjulia fut reconstruite dans le style classique, sur un sanctuaire préroman. Elle contient un autel en marbre polychrome datant de 1694 provenant du couvent Saint-François, une toile du XVIe siècle représentant Sainte Julie crucifiée, ainsi que des statues anciennes. L'église fut transformée quasi-entièrement en 1854 et 1872, et en 1893, il lui fut adossé un clocher au sommet ogival.

Aujourd'hui, les murs de cette église paroissiale sont peints d'un badigeon rose, elle est couverte de teghjie (de lauzes), et présente une façade tripartite décrite comme suit : deux pilastres jaunes la soulignent et soutiennent un entablement surmonté d'un fronton. Propriété de la commune, l'église Santa Ghjulia est inscrite aux Monuments Historiques par arrêté du 6 décembre 1984.

Elle renferme les œuvres classées  :

- Une partie instrumentale de l'orgue du facteur d'orgues Saladini Pietro (2e quart XIXe siècle), MH en 1992.
- Un maître-autel du XVIIIe siècle, MH en 1992.
- Un tableau d'autel Notre-Dame du Rosaire, saint Jean-Baptiste et saint Antoine abbé avec saint Dominique et sainte Catherine d'Alexandrie, et son cadre (1er quart XVIIe siècle), MH en 2004.
- Un tableau d'autel Le Miracle de saint Alexandre Sauli et son cadre (XVIIIe siècle), MH en 2004.
- Un tableau d'autel Saint François et sainte Julie de Nonza intercédant auprès de la Vierge et de l'Enfant Jésus pour les âmes du Purgatoire et son cadre, œuvre du peintre Badaracco Giuseppe (?), du milieu XVIIe siècle, MH en 2004.
- Un meuble de sacristie (3e quart XVIIIe siècle), MH en 2004.

Contribution : Pierre Bona. Cliquez sur les images ci-dessous pour les agrandir.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER