Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL FOOTBALL L'HISTOIRE DE L'AC AJACCIO ACA: LE CLUB SOIGNE SON IMAGE (AOÛT 2010)

ACA: le club soigne son image (août 2010)

Dernière mise à jour de cette page le 07/04/2016

Cantons concernés : Aiacciu

Article signé Philippe Peraut.

Vendredi, 18h30, le pelouse du stade François Coty est prise d'assaut. Journalistes, photographes, amis, supporters du club, sponsors, partenaires sans oublier les dirigeants, éducateurs et les joueurs de l'ACA, version 2010-2011. Tout le monde est là pour une petite cérémonie concoctée par le club et au sein de laquelle tout ce beau monde a été convié. Une « première » pour l'ACA, qui entre, de surcroît, dans une nouvelle politique visant à accroître sa côte de popularité et surtout à soigner son image. L'ouverture. Tel semble être le leitmotiv des dirigeants ajacciens, à l'aube d'une ère nouvelle. De la formation à la réfection du stade en passant par le recrutement et jusqu'à la simple communication, rien n'a été laissé au hasard. Tout est soigneusement préparé, réfléchit dans les moindres détail. Chacun des maillons d'un projet sportif qui vise à conduire le club vers la L1 et l'installer dans la durée, est exploré. Sur le terrain, la convivialité est de mise: on discute, on rigole, on serre des mains ou on se donne l'accolade. L'empreinte d'un passé, peut-être encore jeune, est représentée par cet écran géant sur lequel sont diffusées des images de la fin des années quatre vingt-dix. On y aperçoit l'emblématique Bati Gentili, entraîneur de l'époque, donner ses consignes à la mi-temps d'un match de deuxième division. Ou des actions de jeu filmées à Timizolu en ces années phares pour le club. Enfin, une interview, toujours filmée de Dado Prso, ancienne gloire de l'ACA en ces années fastes termine cette séquence « nostalgie ». Le tout sur un fond musical des « Surghjenti » avec la chanson qui résonne à Timizolu, depuis plus d'une dizaine d'années et qui accompagne les joueurs à leur entrée sur la pelouse.

En ce vendredi, quarante huit heures avant la reprise de l'entraînement (la délégation ajaccienne, de retour de stage, est rentrée la veille), tout le monde s'est rassemblé autour d'un cocktail convivial où l'on a échangé, partagé, écouté et bien sûr évoqué la saison prochaine. Et si, pour l'heure, tous les indices semblent placer l'ACA sur les bons rails, la réalité du terrain livrera son verdict, dès vendredi prochain avec le premier tour de la coupe de la Ligue face à Istres. Mise en bouche avant les trois coups du championnat, vendredi 6 août face à Nîmes.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER