Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES SALICE – (U SALGE OU U SALICE)

Salice – (U Salge ou U Salice)

Dernière mise à jour de cette page le 26/05/2017

Cantons concernés : Cruzini Cinarca

Nom : I Salicinchi

Département : Corse-du-Sud

Code postal : 20121

Canton : Sevi-Sorru-Cinarca

Superficie : 21,89 km2

Altitude : 152 à 1622 mètres

Population : 1962 : 186. 1982 : 113. 2006 : 119. 2014 : 88 habitants.

Autrefois : La région figure parmi les plus anciennement habitées de la piève du Cruzzini. On trouve notamment des vestiges d’églises piévanes sur son territoire. Toutefois, le village moderne est né au XVIIIème siècle. Il n’a donc pas un passé médiéval comme beaucoup de communes corses. Toutefois, la population a rapidement pris racine autour de son église paroissiale, au point que la démographie approchait les 1000 habitants, à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle. Salice vit sa population décroître de façon spectaculaire, lors de la Première Guerre mondiale, où nombre de ses habitants périrent dans les tranchées. L’exode continua par la suite, jusqu’à l’amélioration du réseau routier entre le village et Ajaccio. Cela n’empêcha pas néanmoins l’école de fermer ses portes.

Aujourd’hui : Salice se trouve à 700 mètres d'altitude, construit à flanc de coteau, il domine la vallée du Cruzzini, et se situe donc dans une zone montagneuse. Le village est constitué de plusieurs quartiers, comme par exemple U Finosellu, la Punta, A Croce et U Valdu. Situé non loin d’Azzana et de Rosazia, le village s’ouvre désormais à de nouvelles activités liées au tourisme vert et de nature. Il faut dire que les lieux sont calmes, retirés des grands circuits touristiques et donc authentiques et préservés. L'école de Salice a définitivement fermé ses portes dans les années 1970. Puis, dans les années 80, les commerces ont également fermé de sorte qu'aujourd'hui le village est desservi par des commerçants de villages voisins.

Industrie ou activité : Agriculture, tourisme (randonnées, chambres d’hôtes), artisanat, commerces de proximité.

Principaux cours d’eau : Liamone, Cruzzini, Melu (ruisseau), Tartavellu (ruisseau), Erbaju (ruisseau), Pisale (ruisseau).

Divers : Laurent Fabius est venu faire une visite officielle du village en 1989. On peut écrire Cruzzini, avec un ou deux « z », selon que ce soit en langue corse ou en langue française.

Principaux hameaux et quartiers : U Finosellu, la Punta, la Croix, u Valdu.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER