Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LES 360 COMMUNES CORSES CATERI – (I CATERI)

Cateri – (I Cateri)

Dernière mise à jour de cette page le 22/03/2017

Cantons concernés : Belgodère

Nom : I Cateracci

Département : Haute-Corse

Code postal : 20225

Canton : Belgodère

Superficie : 3,18 km2

Altitude : 157 à 732 mètres

Population : 1962 : 184. 1982 : 251. 2007 : 205. 2014 : 219 habitants.

Autrefois : Des fouilles réalisées sur les sites de Carcu et Modria ont démontré que les lieux étaient déjà habités avant Jésus-Christ. Le couvent de Marcassu fut construit au début du XVIIème siècle, sur les ruines d’un ancien château médiéval, u Castellu di Marcassu. Ce dernier fut construit au XIème siècle par Pinasco Savelli afin de surveiller les environs.

Aujourd’hui : Ce village balanin, construit à flanc de montagne domine la plaine d’Aregno. L’église paroissiale Santa Lucia domine les anciennes maisons de pierres. A voir également le couvent de Marcassu et la chapelle San Cesariu, datant du XIIème siècle. On trouve également au cœur du village, la place du Casale, édifiée sur les ruines d’un ancien quartier médiéval.

Personnage : Pinasco Savelli.

Événement : Festival de musique médiévale (pas tous les ans), concerts (tous les étés).

Industrie ou activité : Oliviers (huile d’olive), artisanat (poterie), pâtisserie corse, confitures, tourisme (restaurant, nombreuses randonnées), commerces, Poste, biscuiterie, école, agriculture (élevage), entreprise BTP, atelier Kinaï Poterie artisanale.

Principaux cours d’eau : Praoli, Torre.

Divers : Les tableaux du couvent sont tous classés Monuments historiques.

Principaux hameaux : San Cesariu, Marcassu.

Atelier Kinaï Poterie artisanale - Chapelle San Cesariu - Couvent de Marcassu - Eglise paroissiale Santa Lucia.

Photos Pierre Bona.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER