Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL TERRITOIRES LA CORSE DE L'INTÉRIEUR A STRETTA DI I MULINI (CUTTOLI-CORTICCHIATO)

A stretta di i mulini (Cuttoli-Corticchiato)

Dernière mise à jour de cette page le 11/11/2016

Cantons concernés : Celavu Mezzana

A stretta di i mulini, sur la commune de Cuttoli-Corticchiato.

Accès et caractéristiques

Le départ se fait depuis le hameau de Curtichjatu, lieu-dit A teghja.

  • Temps de parcours : 2h
  • Point le plus haut : 558 mètres
  • Point le plus bas : 397 mètres

Afin de faciliter l'accès au sentier pour tous, une borne interactive Accessit a été mise en place par la commune (aidée par la CTC et l'Europe).

Le parcours

A penta grossa
L’appellation Penta trouve son origine dans une langue prélatine et désigne une masse rocheuse particulièrement imposante. Ce toponyme a aussi donné son nom au vieux moulin qui se trouve en contrebas. Le moulin d'a Penta Grossa utilisait un système d’entraînement à roue horizontale, très fréquent en Corse.

U mulinu di a Ghjargala

U mulinu di a Ghjargala présente une spécificité technique par rapport aux autres moulins du village. Il dispose de deux systèmes de transmission. L’un à roue motrice horizontale et l’autre, plus rare, à roue motrice verticale. Il s’agit là des deux grandes familles de moulins à eau. Un moulin à roue verticale.

U purcili
L’élevage du porc domestique (u porcu mannarinu) était un usage très courant par le passé. Une ou deux bêtes étaient maintenues dans un enclos (u purcili) et gavées avec les restes de cuisine, des glands et des châtaignes. Cet élevage procurait la provision annuelle de charcuterie pour une famille.

U mulinu di u Ghjirboni

Le moulin à roue horizontale. Ce type de moulin, très ancien, était prédominant dans l’île. Il permettait de traiter de petites quantités de céréales. Sa construction était rapide. La simplicité de son mécanisme en faisait un outil adapté à la production agro-pastorale insulaire.

A Fabbrica
Dans les années 1890, quelques fabriques à ébauchons de pipes s’implantent dans la vallée de la Gravona et à Ajaccio. À Cutuli-Cutichjatu, la famille Melgrani et Pierre Lacombe, un artisan des Pyrénées, décident de transformer un ancien moulin en atelier de fabrication d'ébauchons. La production est ensuite commercialisée dans le Jura pour être transformée en pipes. 

source et photo : site officiel de la commune de Cuttoli.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER