Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL LITTÉRATURE ET BIBLIOTHÈQUES AUTEURS CORSES (EN LANGUE FRANÇAISE) PELLEGRINETTI JEAN-PAUL

Pellegrinetti Jean-Paul

Dernière mise à jour de cette page le 04/01/2013

Jean-Paul Pellegrinetti est professeur en histoire contemporaine à l’université de Nice Sophia-Antipolis et chercheur au Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine. Il est secrétaire général de la revue Études corses et vice-président de l’ADECEM. Il est aussi membre du bureau du Comité d’histoire parlementaire et politique et membre du Collectif de recherche et de débat sur 1914-1918. Enfin, il coordonne depuis 2012 un programme de recherches d’un projet financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) sur le thème : Identités et cultures en Méditerranée. Les élites politiques de la Révolution française à la ve République. Le projet vise à l’établissement d’un dictionnaire des grandes élites politiques méditerranéennes, d’un atlas de cartographie politique et électorale, d’une base de données prosopographiques ainsi qu’une étude lexicométrique des discours des élites. L’étude conjointe des identités locales, des cultures, des sensibilités, des représentations et des pratiques politiques en terres méditerranéennes, ou encore celle des particularismes locaux, régionaux et de l’intégration nationale, ouvrira à terme sur la publication d’un ouvrage de synthèse présentant un véritable tableau politique de la France du Sud-Est sur le temps long, de la Révolution française à la ve République. Les départements sélectionnés sont ceux des Régions  Languedoc-Roussillon, PACA, Corse et des départements de l’Algérie jusqu’en 1962. Il est l’auteur de La Corse et la République, la vie politique de la fin du second Empire au début du XXIème siècle, en coll. (Avec Ange Rovere), Éd. du Seuil, 2004. Il a également dirigé le numéro spécial des Cahiers de la Méditerranée sur « Franc-maçonnerie en Méditerranée », 2005 ; le numéro spécial des Cahiers de la Méditerranée sur « La Grande Guerre en Méditerranée », 2010 ; L’Histoire de Menton, Ed. Privat, Coll. « Histoire des villes », 2010 ; le numéro spécial de Parlement(s), revue d’histoire politique sur « Vie et pratiques en terres méditerranéennes, xixe-xxe siècles », novembre 2011 ; La République en Méditerranée. Diffusions, espaces et cultures républicaines en France, Italie et Espagne. XVIIIème-XXème siècles, L’Harmattan, Coll. « Cliopolis »,  paru en mars 2012. (Source Albiana)

> Du Deuil à la mémoire, les monuments aux morts de la Corse

En collaboration avec G.-Ravis-Giordani.
Un travail de recensement et d'analyse unique en France. Le présent travail, mené par deux anthropologues et un historien, est un recensement de l’ensemble des monuments de mémoire, exhaustif, mais aussi un essai de décryptage des conditions de leur érection dans une société, certes marquée par l’épreuve de la Grande Guerre, mais désormais placée face au défi de son relèvement. Qui, pourquoi, avec quels moyens, comment ? Rien n'est anodin en ethnohistoire… et moins encore peut-être lorsqu'il s'agit de la Corse.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER