Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL LITTÉRATURE ET BIBLIOTHÈQUES AUTEURS ANCIENS DE CARAFFA SÉBASTIEN

De Caraffa Sébastien

Dernière mise à jour de cette page le 25/12/2012

Cantons concernés : Bastia , Calvi

Sébastien de Caraffa est né en 1854, à Calvi, et est décédé en 1936, à Bastia.

Ce dernier fut le fils cadet de Vincent, et le frère de Jean-Baptiste de Caraffa. Dans le sillage de son père, brillant avocat, il réalise des études de droit, puis devient avocat à son tour. A l'image de son frère, il se passionne également pour la politique, et devient conseiller général. Sébastien de Caraffa aime aussi l’histoire et l’entomologie.  Il parle et écrit couramment l'anglais, ce qui lui permet de traduire et de publier, dans le Bulletin de la Société des sciences historiques et naturelles de la Corse, dont il est membre, une série de manuscrits ramenés de Florence par son oncle Philippe. C'est un chercheur et un collectionneur. Il parvient à réunir une importante documentation sur Bastia au siècle du temps de Pasquale Paoli et sur le royaume anglo-corse. Il collectionne également les insectes il échange une riche correspondance avec les savants du Muséum.

Publications diverses

- Correspondance de Sir Elliot avec le gouvernement anglais en 1795, Bulletin de la société des sciences historiques et naturelles de la Corse n° 133-138, 1892 et 177-179, 1895.
- Vie et lettres de Sir Elliot, vice-roi de Corse, avec le gouvernement anglais en 1795, Bulletin de la société des sciences historiques et naturelles de la Corse n° 218, 1899.
- Correspondance de lord Nelson pendant sa croisière dans la Méditerranée (1794-1797), Bulletin de la société des sciences historiques et naturelles de la Corse n° 308-312, 1906.
- Promenade à travers Bastia au XVIIIème siècle, Bulletin de la société des sciences historiques et naturelles de la Corse n° 367-369, 1916.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER