Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL HISTOIRE (PATRIMOINE) SITES HISTORIQUES CHAPELLE NOTRE-DAME-DES-NEIGES DE BRANDO

Chapelle Notre-Dame-des-Neiges de Brando

Article contribution

Dernière mise à jour de cette page le 17/04/2013

Cantons concernés : Sagro di Santa Giulia

Santa Maria delle Nevi(ou encore Santa Maria di e Nevi) est l'ancienne piévanie de Brando, bâtie au VIe siècle, reconstruite au Xe siècle. Elle a été remaniée en 1378, sa nef allongée. Elle est ornée de linteaux gravés.

C'est une église préromane du IXe siècle, de plan simple, constituée d'une nef unique prolongée d'une abside semi-circulaire. Comme dans la grande majorité, la nef est orientée sur un axe est/ouest, l'abside à l'est, et la porte principale située sur la façade occidentale. Elle préfigure par ses proportions et son aspect général, les édifices romans pisans qui seront édifiés un peu plus tard sur l'île. Ses façades sont sobres et austères, totalement dépourvues d'ornementation et de décor. La façade orientale comporte une abside voûtée en cul de four. L'église surmonté d'un petit clocher, et l'abside sont recouvertes deteghje en schiste de Brando. Les murs sont également appareillés avec ce matériau, les blocs taillés d'une relative régularité. Le portail sur la façade occidentale, est formé d'une simple porte surmontée d'un linteau monolithe comportant le tracé en plein cintre d'une moulure délimitant un tympan nu, avec au-dessus des motifs gravés. La façade latérale nord comporte une porte. À l'intérieur, la lumière est donnée seulement par la fenêtre-meurtrière de l'abside et par la petite ouverture en forme de croix grecque percée dans la partie supérieure de la façade.

La charpente de l'église est donnée pour être médiévale. Son décor de chevrons rouges évoque le décor primitif des murs, antérieur aux fresques de 1386, et constitué aussi de motifs géométriques rouges.

La chapelle Notre-Dame-des-Neiges est classée Monument historique.

Son intérieur conserve :

Des peintures monumentales, fresques de figures de saints et de saintes classées MH.

Un retable du maître-autel, tableaux (panneaux peints) Vierge à l'Enfant entre saint Jean-Baptiste, sainte Catherine, saint Roch et un saint martyr classé MH.

Contribution : Pierre Bona. Cliquez sur les images ci-dessous pour les agrandir.

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

Soyez le premier à commenter cet article ! COMMENTER