Ne manquez pas...

Parcourez-ici les rubriques

VOUS ÊTES ICI : ACCUEIL GÉNÉALOGIE RECHERCHES GÉNÉALOGIQUES PREMIERS PAS DANS L'UNIVERS DE LA GÉNÉALOGIE PAR ANDRÉ FLORI

Premiers pas dans l'univers de la généalogie par André Flori

Dernière mise à jour de cette page le 15/07/2013

Mots clés : généalogie

La généalogie est devenue aujourd’hui un des loisirs culturels majeurs des Français. Elle permet, en effet de conjuguer :

-          Le goût de l’histoire et du passé

-          Le désir de retrouver ses racines familiales

Cet engouement s’est traduit par une forte demande auprès des conseils généraux et des services d’archives  de mise en ligne de documents relatifs à la généalogie, une forte fréquentation des sites Internet dédiés (Généanet, Planète généalogie, etc.) et intérêt accru de certaines sociétés pour développer des services payants.

Qu’est ce que la généalogie ?

La généalogie consiste à reconstituer les générations d’une famille donnée. Elle peut prendre la forme :

- d’une généalogie ascendante qui peut prendre la forme

- d’une généalogie ascendante globale, qui consiste en partant de soi-même, à rechercher le plus grand nombre de ses ancêtres... et ils vont rapidement devenir très nombreux, car leur nombre double à chaque génération (2 parents, 4 grands-parents, 8 arrière-grands-parents, etc.), comme le montre la progression théorique du nombre de nos ascendants. Cela fait plus de 500 personnes à identifier pour atteindre le début du XVIIIe siècle.

- d’une généalogie ascendante limitée aux porteurs de son nom (ou généalogie « agnatique ») : il s'agit simplement de remonter de père en père, le plus loin possible dans le temps.

- d’une généalogie ascendante limitée aux femmes (ou généalogie « cognatique ») : de la même façon, vous remontez de mère en mère.

- d'une généalogie descendante ( recherches de la descendance d’un couple du passé) :

- la recherche globale, qui consiste, à partir d'un couple d'ancêtres que vous choisissez, de rechercher tous leurs descendants... qui sont aussi vos cousins. Elle se révèle plus difficile à établir en raison de la dispersion géographique des familles depuis un siècle.

- la descendance agnatique : vous ne recherchez que les descendants mâles, et restez donc concentré sur un seul nom de famille.

- la descendance cognatique : probablement la quête la plus rare, qui consiste à ne rechercher que des descendantes, par les femmes, d'où une multiplication des patronymes.

Pourquoi fait-on de la généalogie ?

 « Celui qui ne sait pas d'où il vient ne peut savoir où il va car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l'avenir ».

Les raisons de faire de la généalogie sont donc multiples. Parmi les plus importantes, on peut citer :

-          Savoir d'où l'on vient ;

-          Redonner vie à des personnes que l'Histoire n'a pas retenues... ;

-          Renouer des liens avec les anciens et retrouver ses racines.

 Comment fait-on de la généalogie ?

La généalogie « c’est au fond se chercher soi-même : qui suis-je ? Quels sont les ancêtres qui m'ont fait tel que je suis ?

Pour reconstituer une généalogie, on cherche à reconstituer la vie de nos ancêtres en essayant, dans un premier temps, de retrouver les 3 documents majeurs de la vie d'un individu :

-          Son acte de naissance ou de baptême ;

-          Son acte de mariage :

-          Son acte de décès ou d’inhumation ;

   Les premiers pas

Avant toute démarche, il faut d'abord noter ce que l'on sait déjà. Pour cela, il faut commencer par quelques démarches évidentes :

-          Collecter tous les documents familiaux en votre possession : cartes d'identité, livrets de famille, actes d'état civil et papiers divers (correspondances, faire-part de naissance, mariage, décès, etc.).

-          Interroger  vos proches - et surtout les personnes âgées - pour compléter les renseignements qui manquent et surtout noter leurs souvenirs.

-          Vérifier si un autre membre de la famille n’a pas déjà réalisé l’arbre généalogique de la famille.

A ce stade, votre généalogie sera peut-être bien avancée et, surtout, vous avez fait l'essentiel : vous vous êtes lancé.

La recherche doit toujours commencer par la recherche de l’acte de mariage puis de l’acte de décès puis en dernier lieu de l’acte de naissance sauf si vous possédez une date exacte. En effet, les  homonymes sont fréquents, et ce n'est pas parce que vous allez trouver l'acte de naissance d'un Bartoli Jean ou d’un Poli Antoine 30 ans avant la naissance de son fils, qu'il s'agit bien de son père et si vous avez deux nés la même année ou  à un an d’intervalles comment savoir lequel est le bon.

Source : André Flori

Texte anti-spam :*

Entrez les deux mots ci-dessous, avec ou sans espace.
Les lettres ne sont pas sensibles à la casse.
Une difficulté pour lire ? Essayer un autre texte

COMMENTER

1 commentaire(s)

ile d'elbe et capri

d'abord un salut amical à M.Flori qui m'a beaucoup aidé avec Casa-Longa .
désormais des actes sont disponibles et pour moi qui suis en Bretagne c'est bien utile
toutefois j'ai deux ascendants nés un à Capri et l'autre à l'ile d'Elbe .comment les retrouver? merci

giraud alexandre, le 05/05/2015